Entre Nous

10 février, 2018

Jean Ferrat : La Montagne

Filed under: CHANSONS,COMPRÉHENSION ORALE — db @ 4:44

Une grande chanson classique de Jean Ferrat

 

Les Paroles


Publicités

8 février, 2018

Il neige en Europe

Filed under: Non classé — db @ 8:32

fake-news-renc3a9-le-honzec

7 février, 2018

Paris s’enlise dans la crasse

Filed under: Non classé — db @ 12:36

cp-logo-desktop-tablette-512x92

Une tribune de Jérôme Dubus, du 17e arrondissement de Paris.

 

paris-crasse-renc3a9-le-honzecPlus un jour ne passe sans que la Ville de Paris ne soit pointée du doigt pour la déréliction de ses espaces publics, alors qu’il y a un an déjà, Anne Hidalgo annonçait déjà ne pas vouloir « nier ou contourner ces difficultés ».

Qu’a-t-il bien pu se passer pour que la ville, considérée comme la plus belle du monde, capitale du tourisme mondial, s’enlise aujourd’hui dans la crasse ? Cette question est complexe, mais une chose est sûre : l’enjeu de la propreté urbaine parisienne est en passe de prendre les proportions d’une affaire d’état.

INCURIE

Monceaux de détritus accumulés sur la voie publique, chaussée en état de délabrement avancé, multiplication des campements sauvages insalubres et même invasion de rats, dont les attaques se multiplient depuis des mois… Nous nous croirions revenus à une autre époque, où attractivité touristique, développement durable et santé publique n’étaient que de très vagues notions.

Et cela alors qu’à l’approche des Jeux Olympiques de 2024, rendre à Paris la propreté qui lui est due devrait être la première des priorités.

L’exécutif municipal a certes affiché sa volonté de remédier à cette situation, mais ni les moyens alloués, ni les ambitions défendues, ni même les orientations suivies n’ont été à la hauteur des enjeux en présence.

Après celle des rats, faudra-t-il une invasion de sauterelles pour qu’enfin madame Hidalgo prête attention à ce sujet ? Il n’est plus aujourd’hui possible de se contenter béatement de changer de modèle de poubelles publiques, d’embaucher une poignée d’agents et d’augmenter le montant théorique d’une verbalisation inexistante pour espérer compenser 17 ans de réductions budgétaires, de coupes de personnel, de désorganisation des services, d’absentéisme systématique et de vieillissement des engins. Il semble pourtant que la seconde vague de mesures proposée par l’exécutif, sur la base de travaux menés par la mission d’information, ne soit pas plus novatrice, ni plus efficace. Une goutte d’eau claire jetée dans un océan d’immondices.

PROPOSITIONS

La Maire de Paris semble purement et simplement incapable d’accorder sa politique de propreté urbaine avec l’évolution des usages des espaces publics et de la population parisienne. Pourtant, la mise en œuvre d’un nouveau plan moderne, ambitieux et adapté aux enjeux globaux comme localisés de la capitale est loin d’être une utopie.

AUDIT

Le premier enjeu est celui de l’optimisation des moyens existants, concernant la collecte des déchets sur la voie publique et le nettoyage des rues. À ce titre, un audit extérieur complet doit être réalisé sur les coûts et l’efficacité de celle-ci, comparant notamment ses différents modes de gestion : régie directe ou délégation au secteur privé. Les Parisiens ont le droit de connaitre la vérité des coûts. Seule l’efficacité les intéresse en dehors de toute idéologie.

FARP

Dans le même ordre d’idées, cet effort d’optimisation passe également par la prise en compte des urgences diverses des interventions effectuées par les services. Si certaines sont priorisées du fait de leur nature exceptionnelle ou complexe, d’autres plus ponctuelles se retrouvent négligées, bien qu’étant tout aussi nécessaires au maintien de la propreté de Paris. De facto, il convient d’agir par la création d’une force d’action rapide propreté, la FARP, plus moderne et plus efficace, en liaison systématique avec l’application DansMaRue.

DIRECTION DE LA MAINTENANCE URBAINE

Par ailleurs, la mise en œuvre de cette nouvelle direction, incarnée par un adjoint de la Ville de Paris et d’une équipe technique, en liaison avec une organisation symétrique au niveau des arrondissements, semble être une nécessité, afin de poursuivre cette logique de meilleure coordination des interventions des services et de meilleur entretien de l’espace public très négligé.

les-rats-ont-envahi-paris_width1024DÉRATISATION

Enfin, la problématique des rats, émanation directe de la malpropreté des rues de Paris, est une urgence de santé publique et doit être réglée au plus vite par l’adoption d’un nouveau plan massif de dératisation couvrant l’ensemble de l’espace public parisien.

Si l’exécutif parisien n’a plus ni idée ni volonté concernant la propreté urbaine, cet enjeu ne saurait passer au second plan plus longtemps, car il en va du rayonnement de Paris, en tant que capitale moderne, saine et attractive.

Anne Hidalgo le disait d’ailleurs elle-même : « la propreté est au cœur d’enjeux essentiels pour une ville-monde au XXIe siècle ». Le XXIe siècle ne fait que débuter : il n’est donc pas encore trop tard pour le prouver.

29 janvier, 2018

La critique

Filed under: Non classé — db @ 5:06

Critique du mercredi b1-2

Le blues des boulangers

Filed under: Non classé — db @ 4:45

De plus en plus d’artisans boulangers doivent fermer boutique face à la concurrence des grandes surfaces et des boulangeries de zone commerciale.

Le journal

Les boulangeries ferment, les unes après les autres. Les liquidations judiciaires s’enchaînent dans les villages, après parfois de nombreuses années d’activité. En quinze ans, le Loiret seul a connu une baisse de 15% du nombre de ses boulangeries. Les fournées s’enchaînent à Montargis, mais le four ne fonctionne pas à plein régime : ici le chiffre d’affaires à baissé de près de 30% en 4 ans alors que les matières premières sont de plus en plus chères et les charges de plus en plus importantes. La faute aux centres commerciaux.

La concurrence des grandes surfaces

La concurrence se trouve à tous les rondpoints : plusieurs grandes enseignes de pain ont ouvert en marge de la grande distribution. Grandes surfaces ou grandes boulangeries à proximité. Ici, l’objectif est d’atteindre 4000 baguettes par jour fabriquées sur place : production industrielle, matériel dernier cri. Une seule sorte de baguette, une seule recette dans tous les magasins : la pâte est fabriquée ailleurs, en avance. Les matières premières proviennent du réseau, comme la farine discutée à un prix compétitif. Résultat : le cout de production est deux fois moins élevé que chez l’artisan et des promotions toute l’année. Chez l’artisan, 90 centimes, 50 centimes dans les grandes boulangeries, 32 centimes en grande surface. Impossible de rivaliser pour les petits artisans.

23 novembre, 2017

LES 12 LOIS LES PLUS ABSURDES DE FRANCE

Filed under: Non classé — db @ 9:49

Paris Zig Zag

 

9 novembre, 2017

L’expression de l’opinion

Filed under: DELF,VOCABULAIRE — db @ 8:40

8 novembre, 2017

La position de l’adjectif

Filed under: Non classé — db @ 11:37

8dc0f57da72bbb02c274952ebfcdd200

Abu Dhabi : le Louvre du désert

Filed under: Non classé — db @ 9:09

 


Abu Dhabi : le Louvre du désert 

 

C’est un peu de notre culture, des trésors de nos plus beaux musées que l’on retrouve sur une ile du golfe persique : le Louvre Abu Dhabi (Émirats Arabes unis) va ouvrir ses portes samedi et sera inauguré demain par Emmanuel Macron.

France 2

avatar

France 2France Télévisions

Une ile musée, ancrée dans les eaux turquoise du golfe persique. Protégée par une spectaculaire dentelle d’inox et d’aluminium, aussi lourde que la Tour Eiffel. Le Louvre Abu Dhabi est une oeuvre à part entière conçue par l’architecte Jean Nouvel. Une constellation de halos luminescents donne au visiteur l’impression de déambuler sous une voute céleste.

La moitié des oeuvres confiée par la France pour une période de dix ans

Il a fallu 7 ans pour faire émerger l’édifice. Le coût des travaux est tenu secret par les autorités des Émirats, propriétaires du musée. Même discrétion autour du prix des oeuvres achetées, comme cette sculpture de Rodin, sortie avec la considération due aux oeuvres centenaires. L’homme qui marche, exposé pour la première fois en 1900 à l’exposition universelle de Paris, trônera donc désormais sous la voute d’acier du Louvre Abu Dhabi. À l’intérieur des galeries, c’est l’heure des derniers préparatifs et ajustements avant l’inauguration. 600 oeuvres cohabitent ici, de l’Antiquité à l’art contemporain. La moitié a été confiée par la France pour une période de dix ans.

1 novembre, 2017

Loi antiterrorisme

Filed under: Non classé — db @ 4:32

L’état d’urgence prendra fin dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2017. Il sera remplacé par une loi antiterrorisme qui reprendra certaines de ses mesures.

Sur la base d’un simple soupçon, des perquisitions pourront avoir lieu à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, des descentes de police pourront se dérouler sans l’aval d’un juge. Cela était l’une des grandes caractéristiques de l’état d’urgence. Dans la nouvelle loi antiterroriste, qui le remplacera à compter du 1er novembre, le nom change, mais le principe reste le même. Le préfet autorise les « visites » mais devra avoir le feu vert du juge des libertés. Il s’agit pour les policiers d’intervenir le plus rapidement possible.

Plusieurs mesures en commun

La nouvelle loi antiterrorisme reprend d’autres mesures de l’état d’urgence notamment celle des fouilles lors des grands événements comme les matchs de football ou les concerts. La loi prévoit également la fermeture temporaire des lieux de cultes diffusant des propos incitant à la haine. Idem pour les assignations à résidence qui seront décidées par le préfet sans décision de justice. Mais l’assignation sera élargie du domicile à la commune.

France 2 : JT de 20h du mardi 31/10/

18 octobre, 2017

Les prépositions

Filed under: Non classé — db @ 2:12

2e72ae1f938a9f1991ac069c68069d83

4 octobre, 2017

Quelques expressions

Filed under: Non classé — db @ 12:36

5dc3ef9b0ad1cc95eb64d5a26da48d75

Les relatifs simples

Filed under: Non classé — db @ 3:45

a98773cf8a4989297f2f7c2c70fe1414

18 septembre, 2017

Et la mer et l’amour

Filed under: Non classé — db @ 4:57

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amère, et l’amour est amer,
L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.

La liaison

Filed under: Non classé — db @ 4:49

bf8325b3a16855228ebdf652f9005261

 

Quelques exemples

11 septembre, 2017

En Australie, «tout est possible»

Filed under: Non classé — db @ 5:16
Le Parisien

En Australie, «tout est possible»

 

Perfectionner son anglais et voir du pays. A l’origine, pour Stéphanie, ce séjour en Australie n’avait pas d’autre objectif. «J’avais un BTS et une licence en tourisme mais un niveau en anglais qui était insuffisant pour travailler dans cette filière. J’ai choisi l’Australie, comme pays anglophone, parce que c’est le voyage d’une vie. L’Irlande ou l’Angleterre, on peut y aller en week-end…», dit la jeune femme qui vit à Sidney depuis dix ans. Elle quitte alors Paris avec sa soeur et tombe d’abord sous le charme «de l’optimisme et du dynamisme des Australiens».

«Tout est possible dans ce pays, les gens sont relax, et la beauté des paysages est époustouflante. Une sensation de liberté vous envahit.» C’est là que la petite voix a commencé à se faire entendre : et si ce pays neuf devenait mon chez-moi ? Elle y posera ses valises pendant un an, jusqu’à l’expiration de son visa «travail-vacances». Retour en Europe et très vite, le manque.

 

«Il faut parfois s’écouter. Six mois après être revenue en France, je suis repartie pour m’installer là-bas. D’autant que j’étais aussi tombée amoureuse d’un Australien.» Stéphanie prend conscience aussi des opportunités professionnelles qui s’offraient à elle en s’installant à l’autre bout du monde.

 

Revenir en France ? Ce n’est pas sûr

 

«Je travaille actuellement pour une compagnie de croisières. En huit mois, je suis passée de coordonatrice à chef d’équipe pour devenir aujourd’hui manageuse d’un centre d’appels. Je ne suis pas sûre qu’une telle évolution aurait été possible en France.»

 

Reviendra-t-elle un jour ? «Je ne sais pas. Les trois premières années, j’avais la nostalgie de la France lorsque je la quittais, après mes vacances. Je réalise aujourd’hui que le phénomène s’est inversé. Mais oui, mes proches me manquent et j’ai encore droit, même après dix ans passés ici, à la petite phrase de ma mère lorsque je l’ai au téléphone : Quand est-ce que tu rentres ?»

30 août, 2017

ÉCRITURE « INCLUSIVE »

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,LANGUE — db @ 6:51

Pour ::

 e l’Des exemple d’écriture incluse

Contre :

UNE OFFENSIVE GAUCHISTE QUI MENACE NOTRE LANGUE

Les Français doivent se mobiliser : faire échec à l’écriture « inclusive » est une bataille culturelle essentielle.

L’idéologie du progrès est par nature sans limite : chaque victoire du camp « progressiste » (comprenez : des forces libérales-libertaires) appelle une nouvelle revendication. Cette course sans fin vers le « progrès » menace dorénavant notre langue, jugée trop « réactionnaire » et « sexiste » par les partisans de l’écriture « inclusive ». Cette nouvelle écriture doit, selon ses promoteurs, réformer notre langue en profondeur pour la débarrasser de ses « stéréotypes de sexe/genre ». Il faudrait, par exemple, modifier systématiquement les noms communs, insuffisamment féminisés, en écrivant les « citoyen.ne.s », les « paysan.ne.s », les « soldat.e.s » ou privilégier l’utilisation de mots neutres, appelés « épicènes ».

Les théoriciens de l’écriture « inclusive » souhaitent donc soumettre notre grammaire et notre syntaxe à leurs lubies égalitaristes, construites sur une incroyable confusion intellectuelle. En effet, si la langue française, du fait de son histoire, n’a conservé du latin que le masculin et le féminin, abandonnant progressivement le neutre, cela ne signifie pas que chaque mot masculin désigne une réalité masculine, et que chaque mot féminin désigne une réalité féminine. Ainsi, nous écrivons LE soleil, car son étymon latin sol est masculin, et LA lune, car son étymon latin luna est féminin. Or, en allemand, c’est exactement l’inverse : soleil est féminin (die Sonne) et lune masculin (der Mond). Le genre des noms découle donc de l’histoire de la langue, et non de motivations sexistes qu’il conviendrait de combattre.

De la même manière, les professions sont presque systématiquement au masculin (un préfet, un écrivain…). Le genre grammatical ne préjuge aucunement du sexe des personnes qui occupent ces postes. Ainsi, le mot professeur est masculin alors que cette profession est largement féminisée : « MON professeur de lettres s’appelle Madame X. » Exiger la féminisation des fonctions (une préfète, une écrivaine…) est donc parfaitement démagogique.

Quant à la fameuse règle indiquant que « le masculin l’emporte sur le féminin », il s’agit uniquement d’une convention grammaticale visant à simplifier les accords. Y voir une « injustice faite aux femmes » relève, là encore, d’une confusion totale. En outre, ces analyses « inclusives » sous-entendent que la langue française, élément central de notre identité et miroir de notre civilisation, serait « discriminatoire », « misogyne », « phallocrate »… Quel mépris pour notre langue, ce trésor de notre patrimoine national !

L’écriture « inclusive » est la déclinaison, sur le plan linguistique, d’une offensive idéologique d’ensemble visant à déconstruire méthodiquement tous les repères les plus fondamentaux de notre société. Dans le sillage de la théorie du genre (qui nie les différences naturelles entre hommes et femmes) ou du lobby LGBT (qui dénature le mariage et l’enfantement), cette écriture absurde constitue la première étape d’une déconstruction générale de notre langue. Loin de se cantonner aux groupuscules gauchistes, cette entreprise de démolition est déjà très avancée. L’écriture « inclusive » compte de nombreux soutiens à l’Université, dans les médias, au sommet de l’État (via, par exemple, le HCE, Haut Conseil à l’Égalité) et naturellement dans les partis politiques.

Cette attaque en règle de notre langue rappelle le « novlangue » décrit par George Orwell dans 1984, où un État imaginaire (Océania) remodèle le langage selon une logique totalitaire. L’écriture « inclusive », comme le « novlangue » orwellien, est de nature totalitaire : elle vise à investir tous les aspects de la vie sociale, sans exception, et à y imposer son idéologie délirante. En attaquant ainsi notre langue, les forces « progressistes » ouvrent un nouveau front dans leur guerre contre la France. Face à cette profanation programmée de notre patrimoine linguistique et littéraire, les Français doivent se mobiliser : faire échec à l’écriture « inclusive » est une bataille culturelle essentielle.

Gilles Ardinat

Professeur agrégé d’histoire-géographie, universitaire et militant souverainiste

 

13 août, 2017

Un homme ivre traîne son chien

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE — db @ 11:18
Tags:

Pétition : Un homme ivre traîne son chien accroché à son véhicule !

Un homme ivre traîne son chien accroché à son véhicule !

Auteur : Patricia Fournier-Dhervillez

Créé le 10/08/2017

À l’attention : du parquet de Charleville-Mézières et du Ministre de la Justice

Lundi 7 Aout, à Carigan dans le département des Ardennes,un homme fortement alcoolisé ( plus de 3 grammes d’alcool par litres de sang) décide de prendre son véhicule pour se rendre dans une station service. Cet énergumène oublie que son pauvre chien était attaché au pare-choc de sa voiture et le traîne sur jusqu’à la station service.

Les témoins de la scène rapportent une insupportable vision d’horreur ! 

Diffusée sur Europe 1 et de nombreux journaux tels que France soir, le Dauphiné Libéré, l’Union etc…Ce fait divers à fait l’effet une onde choc !

Finalement arrêté par la gendarmerie, il fait l’objet d’une garde à vue de 36 heures. A l’issue de cette dernière, le parquet de Charleville Mézières indique que l’enquête conclue à UN ACTE ACCIDENTEL, d’après les dires de l’assassin de se pauvre chien, c’était juste un oubli ! Il n’avait pas l’intention de lui faire du mal !

De qui se moque t-on dans ce foutu pays ?

Le parquet de Charleville Mézières n’a peut-être pas compris que ce n’était pas une boîte de conserve ou une casserole qui était attachée au pare-choc de cette voiture, mais un être vivant, fait de chair et de sang, avec une âme et une conscience comme vous Messieurs des tribunaux !

Douteriez-vous encore qu’un animal soit capable de ressentir la souffrance ?

Incroyable mais vrai !

Alors qu’attendez vous pour appliquer les lois ?

Il est inadmissible qu’une telle décision soit rendue, les animaux ont droit à UNE VRAIE JUSTICE !

Cet individu est jugé pour conduite en état d’ivresse ! Mais la mort de son chien n’est en aucun cas pris en compte ?

Moi, je dis : Non à la décision rendue par le parquet qui s’avère être une honte pour la condition animale ! Non au laxisme de plus en plus flagrant des tribunaux français !

Ce meurtrier doit payer pour le martyre et la mort de son animal.

Par pitié pour ce pauvre chien, soyez nombreux à signer cette pétition et à la partager sur les réseaux sociaux.

(Je tiens à préciser que la photo n’est pas celle du chien en question, j’ai choisi une image floutée pour ne pas heurter les personnes sensibles).

Merci à vous

(more…)

9 août, 2017

Le droit des enfants

Filed under: FRANCE QUOTIDIENNE,ORAL — db @ 12:59

le droit des enfants

7 août, 2017

JO 2024 : Pétition contre

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,FRANCE QUOTIDIENNE,ORAL — db @ 6:13
Tags:

Appel pour un référendum sur la candidature de Paris aux JO de 2024

Auteur : Collectif Non aux JO 2024 à Paris

Créé le 17/02/2017

À l’attention : de Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Valérie Pecresse, les Présidents des Conseils Départementaux et les Maires des villes des sites olympiques

Nous, citoyens et citoyennes, n’acceptons pas que la candidature de Paris aux JO 2024 ait été prise sans nous. Les villes de Rome, Boston, Toronto, Hambourg et maintenant Budapest ont déjà renoncé à leur candidature, et Hambourg l’a fait par referendum.

Non aux  «jeux » de l’Argent, du béton et des sponsors !

Tous les Jeux olympiques se sont révélés ruineux pour les villes candidates.

Les Jeux olympiques ne seront pas la fête du sport mais des sponsors : Le CIO opère une prise de contrôle totale lors des Jeux. Les villes et Etats sont mis sous tutelle pendant la durée des Jeux. Ainsi, à Londres en 2012, une loi d’exception a été votée pour organiser une extraterritorialité en faveur des grandes marques, sponsors du CIO (McDonald’s, Visa, Coca-Cola…).

Les Jeux olympiques seront ceux du béton : Les JO détournent l’argent qui pourrait être utilisé pour des projets plus utiles.

Les Jeux servent de caution pour l’accélération du Grand Paris, projet anti-démocratique et anti-écologique. Privatisation de l’espace public, détournement des budgets publics, opération de propagande en direction des enfants des écoles, vecteurs d’une distraction de masse : la liste est longue des reproches aux JO.

La maire de Paris était contre les Jeux avant de devenir maire, depuis elle a changé d’avis. Cela est contraire à la plus simple honnêteté.

Exigeons la tenue d’un référendum !

Les commentaires

 Déjà 28.722 signatures
Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.