Entre Nous

18 septembre, 2017

Et la mer et l’amour

Filed under: Non classé — db @ 4:57

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amère, et l’amour est amer,
L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.

Publicités

La liaison

Filed under: Non classé — db @ 4:49

bf8325b3a16855228ebdf652f9005261

 

Quelques exemples

11 septembre, 2017

En Australie, «tout est possible»

Filed under: Non classé — db @ 5:16
Le Parisien

En Australie, «tout est possible»

 

Perfectionner son anglais et voir du pays. A l’origine, pour Stéphanie, ce séjour en Australie n’avait pas d’autre objectif. «J’avais un BTS et une licence en tourisme mais un niveau en anglais qui était insuffisant pour travailler dans cette filière. J’ai choisi l’Australie, comme pays anglophone, parce que c’est le voyage d’une vie. L’Irlande ou l’Angleterre, on peut y aller en week-end…», dit la jeune femme qui vit à Sidney depuis dix ans. Elle quitte alors Paris avec sa soeur et tombe d’abord sous le charme «de l’optimisme et du dynamisme des Australiens».

«Tout est possible dans ce pays, les gens sont relax, et la beauté des paysages est époustouflante. Une sensation de liberté vous envahit.» C’est là que la petite voix a commencé à se faire entendre : et si ce pays neuf devenait mon chez-moi ? Elle y posera ses valises pendant un an, jusqu’à l’expiration de son visa «travail-vacances». Retour en Europe et très vite, le manque.

 

«Il faut parfois s’écouter. Six mois après être revenue en France, je suis repartie pour m’installer là-bas. D’autant que j’étais aussi tombée amoureuse d’un Australien.» Stéphanie prend conscience aussi des opportunités professionnelles qui s’offraient à elle en s’installant à l’autre bout du monde.

 

Revenir en France ? Ce n’est pas sûr

 

«Je travaille actuellement pour une compagnie de croisières. En huit mois, je suis passée de coordonatrice à chef d’équipe pour devenir aujourd’hui manageuse d’un centre d’appels. Je ne suis pas sûre qu’une telle évolution aurait été possible en France.»

 

Reviendra-t-elle un jour ? «Je ne sais pas. Les trois premières années, j’avais la nostalgie de la France lorsque je la quittais, après mes vacances. Je réalise aujourd’hui que le phénomène s’est inversé. Mais oui, mes proches me manquent et j’ai encore droit, même après dix ans passés ici, à la petite phrase de ma mère lorsque je l’ai au téléphone : Quand est-ce que tu rentres ?»

30 août, 2017

ÉCRITURE « INCLUSIVE »

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,LANGUE — db @ 6:51

Pour ::

 e l’Des exemple d’écriture incluse

Contre :

UNE OFFENSIVE GAUCHISTE QUI MENACE NOTRE LANGUE

Les Français doivent se mobiliser : faire échec à l’écriture « inclusive » est une bataille culturelle essentielle.

L’idéologie du progrès est par nature sans limite : chaque victoire du camp « progressiste » (comprenez : des forces libérales-libertaires) appelle une nouvelle revendication. Cette course sans fin vers le « progrès » menace dorénavant notre langue, jugée trop « réactionnaire » et « sexiste » par les partisans de l’écriture « inclusive ». Cette nouvelle écriture doit, selon ses promoteurs, réformer notre langue en profondeur pour la débarrasser de ses « stéréotypes de sexe/genre ». Il faudrait, par exemple, modifier systématiquement les noms communs, insuffisamment féminisés, en écrivant les « citoyen.ne.s », les « paysan.ne.s », les « soldat.e.s » ou privilégier l’utilisation de mots neutres, appelés « épicènes ».

Les théoriciens de l’écriture « inclusive » souhaitent donc soumettre notre grammaire et notre syntaxe à leurs lubies égalitaristes, construites sur une incroyable confusion intellectuelle. En effet, si la langue française, du fait de son histoire, n’a conservé du latin que le masculin et le féminin, abandonnant progressivement le neutre, cela ne signifie pas que chaque mot masculin désigne une réalité masculine, et que chaque mot féminin désigne une réalité féminine. Ainsi, nous écrivons LE soleil, car son étymon latin sol est masculin, et LA lune, car son étymon latin luna est féminin. Or, en allemand, c’est exactement l’inverse : soleil est féminin (die Sonne) et lune masculin (der Mond). Le genre des noms découle donc de l’histoire de la langue, et non de motivations sexistes qu’il conviendrait de combattre.

De la même manière, les professions sont presque systématiquement au masculin (un préfet, un écrivain…). Le genre grammatical ne préjuge aucunement du sexe des personnes qui occupent ces postes. Ainsi, le mot professeur est masculin alors que cette profession est largement féminisée : « MON professeur de lettres s’appelle Madame X. » Exiger la féminisation des fonctions (une préfète, une écrivaine…) est donc parfaitement démagogique.

Quant à la fameuse règle indiquant que « le masculin l’emporte sur le féminin », il s’agit uniquement d’une convention grammaticale visant à simplifier les accords. Y voir une « injustice faite aux femmes » relève, là encore, d’une confusion totale. En outre, ces analyses « inclusives » sous-entendent que la langue française, élément central de notre identité et miroir de notre civilisation, serait « discriminatoire », « misogyne », « phallocrate »… Quel mépris pour notre langue, ce trésor de notre patrimoine national !

L’écriture « inclusive » est la déclinaison, sur le plan linguistique, d’une offensive idéologique d’ensemble visant à déconstruire méthodiquement tous les repères les plus fondamentaux de notre société. Dans le sillage de la théorie du genre (qui nie les différences naturelles entre hommes et femmes) ou du lobby LGBT (qui dénature le mariage et l’enfantement), cette écriture absurde constitue la première étape d’une déconstruction générale de notre langue. Loin de se cantonner aux groupuscules gauchistes, cette entreprise de démolition est déjà très avancée. L’écriture « inclusive » compte de nombreux soutiens à l’Université, dans les médias, au sommet de l’État (via, par exemple, le HCE, Haut Conseil à l’Égalité) et naturellement dans les partis politiques.

Cette attaque en règle de notre langue rappelle le « novlangue » décrit par George Orwell dans 1984, où un État imaginaire (Océania) remodèle le langage selon une logique totalitaire. L’écriture « inclusive », comme le « novlangue » orwellien, est de nature totalitaire : elle vise à investir tous les aspects de la vie sociale, sans exception, et à y imposer son idéologie délirante. En attaquant ainsi notre langue, les forces « progressistes » ouvrent un nouveau front dans leur guerre contre la France. Face à cette profanation programmée de notre patrimoine linguistique et littéraire, les Français doivent se mobiliser : faire échec à l’écriture « inclusive » est une bataille culturelle essentielle.

Gilles Ardinat

Professeur agrégé d’histoire-géographie, universitaire et militant souverainiste

 

13 août, 2017

Un homme ivre traîne son chien

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE — db @ 11:18
Tags:

Pétition : Un homme ivre traîne son chien accroché à son véhicule !

Un homme ivre traîne son chien accroché à son véhicule !

Auteur : Patricia Fournier-Dhervillez

Créé le 10/08/2017

À l’attention : du parquet de Charleville-Mézières et du Ministre de la Justice

Lundi 7 Aout, à Carigan dans le département des Ardennes,un homme fortement alcoolisé ( plus de 3 grammes d’alcool par litres de sang) décide de prendre son véhicule pour se rendre dans une station service. Cet énergumène oublie que son pauvre chien était attaché au pare-choc de sa voiture et le traîne sur jusqu’à la station service.

Les témoins de la scène rapportent une insupportable vision d’horreur ! 

Diffusée sur Europe 1 et de nombreux journaux tels que France soir, le Dauphiné Libéré, l’Union etc…Ce fait divers à fait l’effet une onde choc !

Finalement arrêté par la gendarmerie, il fait l’objet d’une garde à vue de 36 heures. A l’issue de cette dernière, le parquet de Charleville Mézières indique que l’enquête conclue à UN ACTE ACCIDENTEL, d’après les dires de l’assassin de se pauvre chien, c’était juste un oubli ! Il n’avait pas l’intention de lui faire du mal !

De qui se moque t-on dans ce foutu pays ?

Le parquet de Charleville Mézières n’a peut-être pas compris que ce n’était pas une boîte de conserve ou une casserole qui était attachée au pare-choc de cette voiture, mais un être vivant, fait de chair et de sang, avec une âme et une conscience comme vous Messieurs des tribunaux !

Douteriez-vous encore qu’un animal soit capable de ressentir la souffrance ?

Incroyable mais vrai !

Alors qu’attendez vous pour appliquer les lois ?

Il est inadmissible qu’une telle décision soit rendue, les animaux ont droit à UNE VRAIE JUSTICE !

Cet individu est jugé pour conduite en état d’ivresse ! Mais la mort de son chien n’est en aucun cas pris en compte ?

Moi, je dis : Non à la décision rendue par le parquet qui s’avère être une honte pour la condition animale ! Non au laxisme de plus en plus flagrant des tribunaux français !

Ce meurtrier doit payer pour le martyre et la mort de son animal.

Par pitié pour ce pauvre chien, soyez nombreux à signer cette pétition et à la partager sur les réseaux sociaux.

(Je tiens à préciser que la photo n’est pas celle du chien en question, j’ai choisi une image floutée pour ne pas heurter les personnes sensibles).

Merci à vous

(more…)

9 août, 2017

Le droit des enfants

Filed under: FRANCE QUOTIDIENNE,ORAL — db @ 12:59

le droit des enfants

7 août, 2017

JO 2024 : Pétition contre

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,FRANCE QUOTIDIENNE,ORAL — db @ 6:13
Tags:

Appel pour un référendum sur la candidature de Paris aux JO de 2024

Auteur : Collectif Non aux JO 2024 à Paris

Créé le 17/02/2017

À l’attention : de Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Valérie Pecresse, les Présidents des Conseils Départementaux et les Maires des villes des sites olympiques

Nous, citoyens et citoyennes, n’acceptons pas que la candidature de Paris aux JO 2024 ait été prise sans nous. Les villes de Rome, Boston, Toronto, Hambourg et maintenant Budapest ont déjà renoncé à leur candidature, et Hambourg l’a fait par referendum.

Non aux  «jeux » de l’Argent, du béton et des sponsors !

Tous les Jeux olympiques se sont révélés ruineux pour les villes candidates.

Les Jeux olympiques ne seront pas la fête du sport mais des sponsors : Le CIO opère une prise de contrôle totale lors des Jeux. Les villes et Etats sont mis sous tutelle pendant la durée des Jeux. Ainsi, à Londres en 2012, une loi d’exception a été votée pour organiser une extraterritorialité en faveur des grandes marques, sponsors du CIO (McDonald’s, Visa, Coca-Cola…).

Les Jeux olympiques seront ceux du béton : Les JO détournent l’argent qui pourrait être utilisé pour des projets plus utiles.

Les Jeux servent de caution pour l’accélération du Grand Paris, projet anti-démocratique et anti-écologique. Privatisation de l’espace public, détournement des budgets publics, opération de propagande en direction des enfants des écoles, vecteurs d’une distraction de masse : la liste est longue des reproches aux JO.

La maire de Paris était contre les Jeux avant de devenir maire, depuis elle a changé d’avis. Cela est contraire à la plus simple honnêteté.

Exigeons la tenue d’un référendum !

Les commentaires

 Déjà 28.722 signatures

4 août, 2017

Tests d’évaluation

Filed under: ORAL — db @ 7:54
Tags:

 

ÉVALUEZ VOTRE NIVEAU DE FRANÇAIS

Le Point du FLE

Oxford University Language Center

Transparent Language French

Azurlingua

 Test de français

Langue française

Test de français langue étrangère et seconde

École des Trois Ponts – French Language Test 

France Langue – Test de français en ligne

Connaissez-vous la France?

Tests de connaissances sur la civilisation française

24 juillet, 2017

Des dialogues

Pour des dialogues anglais-français, allez au dialogue 102  à 28:31.

Un autre:

Et pour qui aiment les histoires:

Première partie:

Deuxième partie:

20 juillet, 2017

Dalida-Delon : Paroles, paroles

Filed under: CHANSONS,COMPRÉHENSION ORALE — db @ 1:31
Tags:

Une vieille chanson…

 

Les paroles de la chanson

A.Delon:
C’est étrange,
je n’sais pas ce qui m’arrive ce soir,
Je te regarde comme pour la première fois.
Dalida:
Encore des mots toujours des mots
les mêmes mots (more…)

17 juillet, 2017

Faire une pause

Filed under: VOCABULAIRE — db @ 4:47

7d4474ee491c15892ca23561049c579b

Festivités du 14 juillet

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,FRANCE QUOTIDIENNE — db @ 4:14

Un 14 juillet aux couleurs américaines

Le défilé

Un total de 897 voitures ont été brûlées et 368 personnes placées en garde à vue lors des soirées du 13 et du 14 juillet, a annoncé samedi le ministère de l’Intérieur.

Le nombre est en très légère hausse par rapport à l’an dernier: 897 voitures ont été brûlées lors des soirées du 13 et du 14 juillet, a annoncé ce samedi le ministère de l’Intérieur, jugeant que l’importante mobilisation des forces de l’ordre a permis de limiter les incidents. En 2016, 855 véhicules avaient pris feu. Le nombre des gardés à vue, 368, est quant à lui en forte baisse par rapport aux 577 de l’an dernier.

Selon le décompte du ministère, sur les 897 véhicules incendiés, 631 ont fait l’objet d’une mise à feu et 266 ont été touchés par propagation. En 2016, 614 véhicules avaient fait l’objet d’une mise à feu et 244 avaient été touchés par propagation. En 2015, c’est un total de 951 véhicules qui avaient été incendiés.

Policier «roué de coups» à Sevran

«La très importante mobilisation des forces de l’ordre, auxquelles Gérard Collomb souhaite rendre un hommage appuyé, a permis de limiter sensiblement le nombre d’incidents et notamment de rixes sur la voie publique commises en marge des festivités du 14 juillet», a souligné Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l’Intérieur. «Au cours de plusieurs épisodes de violences urbaines, nos forces de sécurité ont été la cible d’agressions intolérables, dont les auteurs auront à répondre devant la justice. Tout comme seront poursuivis les auteurs d’incendies de véhicules, évidemment toujours trop nombreux», a poursuivi Pierre-Henry Brandet.

«Aux 13 fonctionnaires et militaires blessés ces deux dernières nuits», le ministre apporte son «entier soutien», a-t-il complété. Dans la nuit du 14 au 15 juillet, à Sevran en Seine-Saint-Denis, un policier a notamment été «roué de coups» lors d’une intervention avant de faire usage de son arme à huit reprises pour se dégager et de blesser un homme de 18 ans, selon des sources concordantes.

7 juillet, 2017

Le Négatif 2

Filed under: GRAMMAIRE — db @ 10:22
Tags:

More Negatives

ne…plus no longer
ne…jamais never
ne…rien nothing
ne…aucun(e) not a single one
ne…que only
ne…personne nobody
ne…ni…ni neither…nor
ne…nulle part nowhere

The que in ne…que is placed directly before the word (the words) it modifies. (more…)

3 juillet, 2017

Ca roule!

Filed under: FRANCE BALADES,SPORT — db @ 9:12

la-carte-du-tour-de-france-2017m466765

21 étapes, 3 516 kilomètres, 198 coureurs, des millions de spectateurs sur les routes et de téléspectateurs devant leur écran… A partir de ce samedi 1er juillet, le Tour de France prend ses habituels quartiers de juillet. Retrouvez le parcours de 104e édition.

Il y a eu la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Belgique. Cette fois, le Tour de France s’élance depuis l’Allemagne. Le prologue prend la forme d’un contre-la-montre de 14 kilomètres, de Düsseldorf à Düsseldorf. Pas de changement, en revanche, dans la façon de boucler la boucle : sans suspense, sur les Champs-Elysées (le 23 juillet). Entre-temps, vingt-trois jours de compétition, dont vingt et un à pédaler (deux jours de repos, les 10 et 17 juillet).

Et il va y en avoir, des coups de pédales. Cette année, pour cette 104e édition, le Tour pimente ses 3 516 kilomètres avec les cinq grands massifs montagneux de l’Hexagone. Antisèche : les Vosges, le Jura, les Pyrénées, le Massif central et les Alpes. La 9e étape, entre Nantua et Chambéry, est peut-être celle qui réserve le plus de facéties aux coureurs : 4 600 mètres de dénivelé positif. Non, ce n’est pas une incitation au dopage mais au dépassement de soi. Et le téléspectateur aussi aura des efforts à fournir : pour la toute première fois, l’intégralité des étapes est diffusée en direct sur France 2,

2 juillet, 2017

A quoi ça sert de s’informer?

Filed under: COMPRÉHENSION ORALE — db @ 7:21

A quoi ça sert de s’informer?

13 juin, 2017

La voix passive

Filed under: GRAMMAIRE — db @ 10:26
Tags:

a623c902e9979c317d877ebad951a882

Tex

1 juin, 2017

Choses et autres…

Filed under: VOCABULAIRE — db @ 10:01
Tags:

6e94ec5e23243e5b544216a76a0e0f07

24 mai, 2017

C’est/Il est

Filed under: Non classé — db @ 4:32

Ce or another demonstrative is used with objects and things. Ce is only used with the verb être and becomes c’ when the être verb form begins with an e.

When an adjective describes ce, it is always masculine, even if a feminine object is being referredto.

C’est dangereux. It / That is dangerous.

C’est/Il est + Adjective + à/de + Infinitive

C’est + adjective + à + infinitive is used when the idea has already been mentioned; (more…)

17 mai, 2017

C’est vs Il est

Filed under: GRAMMAIRE — db @ 6:24

15 mai, 2017

C’est le french Obama

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,FRANCE QUOTIDIENNE — db @ 5:59

c32l_jaxuaeyjfm

Le nouveau président puise dans la politique américaine de nombreuses inspirations, sur la forme, comme sur le fond.

logo_lexpress

« Emmanuel Macron, c’est le french Obama. » Cette phrase de Laurence Haïm, porte-parole d’Emmanuel Macron, en dit long sur le style revendiqué du nouveau président. Dans l’équipe Macron, on se plaît à le comparer au prédécesseur de Donald Trump.

Deux jeunes au parcours météorite, et en apparence, une même décontraction. Lors de sa campagne, le nouveau locataire de l’Élysée n’a pas non plus manqué de s’inspirer du modèle anglo-saxon. Mais peut-on vraiment parler d’un président américanisé ?

« La campagne d’Emmanuel Macron, c’est le décalque de celle d’Obama en 2008 », explique à l’Express, François Durpaire, historien spécialiste des États-Unis et maître de conférences à l’Université de Cergy.

(more…)

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.