Entre Nous

11 novembre, 2007

Des Anglais en France

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,FRANCE BALADES — db @ 12:00

Actualité |logo-lefigaro-footer.gif

Pour les Anglais, la France n’est pas chère

Qu’est-ce qui fait courir les étrangers en France ? Lorsqu’on les interroge, les arguments ne manquent pas. «Ce que nous aimons, c’est la qualité de vie que nous trouvons ici, s’exclame Mickael Legg, un Anglais installé de fraîche date dans la Creuse, les gens sont très gentils et les maisons sont beaucoup moins chères qu’en Grande-Bretagne.» Paul Robberts qui a quitté sa Cornouailles natale et qui s’est définitivement installé avec femme et enfants, n’est pas moins loquace. «Nous sommes venus en vacances il y a trois ans, et nous avons tellement aimé les paysages, le climat et les gens que nous avons décidé de rester.» Dans la plupart des cas, ils ne parlent même pas français. Mais qu’importe, ils apprennent sur le tas. D’autant que beaucoup d’entre eux ne font pas qu’acheter une résidence secondaire, ils élisent domicile principal en France. Sur le créneau des maisons à la campagne, 77% du marché sont détenus par les Britanniques et les Irlandais. Dans la Creuse, par exemple, le nombre d’Anglais qui s’installent est impressionnant. «Cela nous rappelle la campagne anglaise sans avoir à supporter le climat pluvieux», s’exclame Mickael Legg. Le soleil n’est pourtant pas garanti. Sans doute l’une des raisons du succès de ce département est-elle à rechercher du côté des prix. On trouve aisément de petites maisons de pays, habitables mais vétustes, pour 60 000 à 80 000 euros. Avec travaux à la clé, bien sûr, mais à ce niveau, les Anglais n’hésitent pas. Ils arrivent généralement avec un budget confortable. «Dans la plupart des cas, ils vendent les biens qu’ils possèdent en Grande-Bretagne, achètent en France et placent le surplus, l’objectif étant de couler une retraite précoce en France», explique Alain Bernard, responsable de plusieurs enseignes Vert et Bleu dans la région, et notamment à Bourganeuf, où les Anglais sont très présents. C’est d’autant plus facile qu’en Grande-Bretagne, les valeurs de l’immobilier sont très élevées. «Pour acheter une maison chez nous, il faut beaucoup d’argent, car les prix ont flambé en quelques années», précisent des Britanniques. Analyse que conforte la dernière étude du réseau Era sur le marché européen. En Grande-Bretagne, le prix moyen d’un logement à l’échelon national s’établit à 283 825 euros en 2005. En France, cette valeur n’est que de 176 000 euros. Pas étonnant que de nombreux propriétaires britanniques qui se sont enrichis grâce à l’immobilier, débarquent en France avec de gros budgets. De bons clients pour Alain Bernard, qui s’est d’ailleurs spécialisé dans la clientèle étrangère. «Sur 1 000 transactions, j’ai vendu 300 maisons à des Anglais.» Les commerçants, les grandes surfaces, les artisans locaux ne se plaignent pas non plus de voir débarquer cette clientèle inespérée. Du coup, des affichettes bilingues fleurissent un peu partout, révélant cette présence qui se veut pourtant discrète. Chez certains commerçants, on trouve des spécialités anglaises. On avoue même réviser ses notions d’anglais et recruter du personnel parlant la langue. Résultat, des villages qui mouraient à petit feu reprennent vie. A Bourganeuf, le parcours de golf douze trous – on connaît la passion des Anglais pour ce sport – a un succès fou. «Je me suis mis au golf !», s’exclame Alain Bernard.

Dans l’ensemble, la population locale a plutôt l’oeil bienveillant, même s’il y a, ici et là, quelques grincheux pour dire que les Anglais ont fait monter les prix de l’immobilier et que les enfants du pays ne peuvent plus se loger… Quoi qu’il en soit, les villages d’étrangers ne sont pas pour demain. En tout cas, ils n’émaneront sans doute pas des Britanniques, qui cherchent, la plupart du temps, à fuir la compagnie de leurs compatriotes. «Nous ne voulons pas retrouver en France ce que nous n’apprécions pas en Grande-Bretagne, car les Anglais ne sont pas très ouverts, explique Mickael Legg, qui poursuit : Pour nous, il n’est pas question de vivre en communauté. S’il devait y avoir trop d’Anglais dans la région, nous partirions sûrement.» N’empêche que «chaque village a son Anglais», note un habitant. La Creuse n’est pas un cas isolé. Bien avant elle, le Périgord avait fait leur bonheur. Mais la région est aujourd’hui désertée par cette clientèle. Parce que ses prix sont trop élevés mais aussi parce, paradoxalement, il y a maintenant trop d’Anglais. Du coup, ce sont les régions voisines qui profitent de cette désaffection. Le Limousin par exemple, bien desservi par des compagnies low cost. Depuis Limoges, Ryanair propose des liaisons quasi quotidiennes avec Londres-Stansted, Liverpool et Nottingham-East Midlands, tandis que Flybe dessert Southampton à raison de cinq vols l’été et trois l’hiver, par semaine. A des prix défiant toute concurrence évidemment. «On trouve des billets à cinquante euros, et parfois à moins d’une dizaine d’euros !», lance Mickael Legg.Depuis l’ouverture d’une liaison avec Londres-Stansted, il y a trois ans, Rodez illustre également ce phénomène. En 2004, l’aéroport a drainé quelque 61 000 passagers étrangers sur 145 000 au total. Ils s’installent du côté de Najac et de Villefranche-de-Rouergue. «A Najac, un tiers de la population est britannique, lance Jean-Stéphane Vilain, de Sélection Habitat, mais ceux qui viennent ici veulent vivre à la française.» Le type de bien le plus recherché ? Les vieux corps de ferme à 150 000 euros.Reste à savoir si cet apport de clientèle peut s’avérer durable. Ces marchés sont en effet tributaires des compagnies. Qu’adviendrait-il si les liaisons ne s’avéraient plus rentables ? La région de Carcassonne est également devenue très prisée grâce à ses dessertes. Son soleil, ses paysages, son authenticité charment la clientèle anglaise.

D’où des vagues venues d’outre-Manche qui déferlent de l’aéroport pour acheter tout ce qui est à vendre. Un marché juteux pour certains professionnels qui n’hésitent pas à se spécialiser dans la clientèle étrangère et à s’affubler de dénominations à consonance… britannique !Cependant, la ruée n’atteint pas que le sud de la Loire. On observe le même phénomène en Bourgogne, région qui voit déferler Anglais, Ecossais, Allemands, Hollandais… «Dans un rayon de quinze kilomètres autour de Cluny, la clientèle étrangère s’installe de plus en plus en résidence principale. Parfois, ils achètent à plusieurs et forment de petites communautés mais ils s’intègrent à la vie locale», explique Cédric Plantin, qui possède deux agences Pierres et Traditions dans le Clunisois. Il poursuit : «La vente d’un bien à Londres permet aux Anglais d’acheter de belles propriétés qu’ils rénovent. Ils s’y installent à l’année car ils ont des facilités pour travailler via internet.» John et Karan Hicks en sont un bel exemple. Ils viennent d’acheter une ferme sur cinq hectares de terre à La Guiche, tout près de Cluny, où ils souhaiteraient élever des alpagas et créer un gîte. «Ici, c’est beaucoup mieux qu’au nord de l’Angleterre, explique John, on peut vivre tranquille.» On le voit, beaucoup de régions sont touchées. Pour autant, ce marché ralentit. Les acquéreurs étrangers ne représentaient plus que 12% du marché des maisons de campagne l’année dernière contre 14% en 2004. Il est vrai que des pays comme la Croatie font des émules grâce à leurs prix défiant toute concurrence. «Pour 100 000 euros, on y trouve de superbes maisons avec 4 000 m2 de terrain», se lamente un agent immobilier dans le Vaucluse. Ainsi, des Allemands et des Irlandais se détournent de la France. Les Anglais, eux, sont moins aventureux.» De ce point de vue, le marché immobilier français devrait donc conserver une certaine activité.

RÉALISÉ PAR GILLES BRIDIER, PHILIPPE BUSSANG, ANNE-NOÉMIE DORION, MICHEL GARIBAL, ANNA HAGÈGE, ANNE LEMOINE, HERVÉ ROUSSEAU, CATHERINE SALVANT

Publicités

21 commentaires »

  1. Bonjour
    je ne suis pas sûr d’être sur le bon site, si c’est le cas veuillez m’en excuser.
    Je suis un retraité qui aime restaurer les meubles anciens. Au fil du temps ces meubles s’accumulent et je veux me débarrasser de qq’uns ( Armoire rustique, cabinet vendéen, table rustique etc )
    Merci de me contacter si vous êtes intéressés
    tél.02 51 00 72 87

    Commentaire par Lende Tom — 9 mars, 2008 @ 11:57 | Réponse

  2. Bonjour, ou est-ce que devrait dire ‘Hi’.

    Je suis quelqu’un qui a une bibliotheque d’environ 300 livres – en francais. J’ai assiste a des cours de civilisation francaise a une universite en France.

    Les chansons de Francis Cabrel, surtout, C’etait L’Hiver, me font pleurer. Les livres de Marie-Paul Armand de meme. Je rends visite a vos cimetieres des 2 guerres mondiales, et je pleurs. Je n’hesite, meme pas pour une seconde, de mettre mon nom a mes pleurs dans le livre de visite. J’etudie, d’une facon tres decontractee, votre langue depuis 40 ans. J’ai des amis francais avec qui je parle comme une amie, pas comme une invitee, ni comme une etrangere. A part mes enfants, je n’ai qu’un amour, votre pays.

    Je n’habite pas encore la France mais je cherche a acheter une petite maison. Pourquoi? J’aime les Francais, et j’aime votre pays: j’aime votre histoire, tellement unie avec la notre. J’aime votre litterature, dont j’ai une quantite chez moi qui ferait blemir un Francais. En Angleterre je mene une vite de train-boulot-dodo. Je ne dis pas que j’apprecie une quantite de mes compatriotes qui ne parlent pas votre langue, qui n’apprecient pas votre culture, qui n’ont pas lu ce que vous avez souffert pendant la guerre. Mais croyez-moi. Il y en a, d’entre nous, qui l’aiment. D’amour. Vraiment, d’amour.

    Lynn

    Commentaire par Lynn Whitmore — 23 avril, 2008 @ 4:59 | Réponse

    • Bonjour, je recherche un site gratuit pour faire paraitre une annonce pour vendre un bien , merci de me répondre, mille merci d’avance.

      J barbato

      Commentaire par Barbato — 27 avril, 2011 @ 3:05 | Réponse

  3. bonjour,
    j ai lu votre message j ai une longere a vendre en bretagne (morbihan )longere renovée en 2002,enduite pierre en campagne,sur 120m2 habitable,cuisine ouverte sur salle 39m2,sdb+wc 7m2,chambre 18m2,etage 3 chambres et medzanine ,wc,plus garage de 35m2,terrain 838m2 vue sur les champs tres calme dans un petit village a 2 km du bourg avec tout commerces prix 145000 euro nous vendon pour des raison financiere et il est urgent de la vendre pour nous j espere que vous me repondrer merci (ps;prix estimer par notaire 185000 euro )nous la vendon 145000 euro email jean_christophe.robin@aliceadsl.fr

    Commentaire par catherine — 7 mai, 2008 @ 7:53 | Réponse

  4. Voir sur quel site je dois m’adresser, nous avons plusieurs meubles à vendre armoires, tables et petit mobilier,devenu trop encombrant pour nous, plutôt que de proposer cela à un antiquaire et que cela parte ensuite aux Etats-Unis comme cela se fait de plus en plus malheureusement, j’ai pensé proposer cela aux anglais qui viennent s’installer en France et qui aiment les brocantes et antiquités françaises, au moins cela restera en France ou en Europe : Y a t-il un site où nous pourrions proposer avec photos nos meubles ?
    Voir si vous pourriez m’orienter.

    Cordialement
    accueil@adef27.fr

    Commentaire par Cyrille ROBILLARD — 17 juin, 2008 @ 9:34 | Réponse

  5. Sincerement, beaucoup de Francais commencent a en avoir marre des Anglais (et autres Neerlandais, Belges et Allemands) s’installer en France. La majorite ne font pas l’effort d’apprendre a parler Francais et viennent nous dire que nous sommes arrogants. Mes parents habitent dans un village du var qui commence a etre envahi par les Anglais et c’est vraiment penible. Beaucoup d’entre eux sont grossiers, bruyants et desagreables. Une anecdote: mes parents devaient faire nettoyer leur piscine et le nettoyeur en question est un Anglais qui vient de s’installer en France et qui ne parle pas un mot de Francais. Mes parents l’ont appelle et se sont trouves plutot surpris de l’audacite du gars en question qui leur a demande: « Do you speak English? ». Je trouve ca lamentable.
    Et evidemment, cette « inavasion Britannique » fait monter les prix de l’immobilier. Les jeunes ont du coup beaucoup de mal a se loger, c’est vraiment triste. Il faudrait vraiment que le gouvernement intervienne, comme dans certains pays, ou les etrangers n’ont pas le droit d’acheter mais seulement de louer. J’aime la France, j’aime ma langue maternelle, mais je constate avec tristesse que tout change, pour le pire. De plus en plus les Francais se mettent a parler « Franglais » (grace egalement a l’influence des Etats Unis). Que faire? Je ne sais pas. Tous les mettre dehors, ne serait pas une mauvaise idee, je pense. Cela parait certainement un peu extreme, mais je suis loin d’etre le seul a partager cette idee. Ce pays est trop precieux (et bien mal en point). Essayons de proteger ce qu’il en reste.

    Commentaire par Eric Bertrand — 4 septembre, 2008 @ 3:27 | Réponse

    • Bonjour, Pourriez vous m’indiquer le village du Var dont vous parlez? Merci

      Commentaire par Faure — 22 avril, 2014 @ 6:39 | Réponse

    • J’ai pas mal voyagé à l’étranger et les français ont une réputation exécrable un peu partout à cause des gens comme vous. C’est quelque chose de vraiment bien particuliers aux français car même les italiens et espagnols – qui ne parlent souvent pas anglais – ont le mérite d’être très accueillants. Je vois d’ici l’expression de vos parents lorsque cet anglais est venu réparé leur piscine et j’ai bien honte pour eux… Je pense que la sécurité sociale devrait débloquer des fonds pour vous aider car il s’agit là d’un réel handicape !

      Commentaire par Jean-Marc Durand — 23 mai, 2015 @ 6:13 | Réponse

  6. Merci Eric d’avoir pris la peine de donnner si clairement votre avis.

    Naturellement je comprends votre point de vue.

    Neanmoins juste quelques éléments de réponses pour ouvrir une discussion

    1 la montée des prix de l’immobilier sans aucun doute n’a rien de positif et l ‘attitude arrogante de certains Anglais, comme celui que vous mentionniez de meme, Il est vrai que pour le prix d’un studio à Londres, un Anglais peut se payer une petite maison au soleil en Dordogne . Et il est vrai que beaucoup vivent en économie fermée.
    Mais de la, à vouloir les expulser, c’est un grand pas, un peu excessif, non?.
    C’est grace à eux qu’il y a une reprise de la vie dans certains villages du Massif Central qui se mourraient.
    Puis n’oublions pas que 200 000 français vivent et prospèrent a Londres.à Londres…
    Cela dit, comme partout il y a des abus, comme ici qui doivent etre severement reprimés par la loi
    db

    Commentaire par db — 5 septembre, 2008 @ 9:44 | Réponse

  7. Je profite de votre site pour dire que ce sont les différences de lois et de droits dans chaque pays qui font que nous nous mangeons le museau avec les Etrangers qui s’installent en France, mais dans 100 ans sera t’il question de différences si tout le monde continue à se mélanger il n’y aura plus d’étranger que des bons et des c…
    Pour un ancien étudiant qui cherche un stage linguistique sérieux d’environ deux mois avez-vous des adresses sèrieuses et sans prix astronomique comme il y en a partout

    Commentaire par sureaud pia — 14 octobre, 2008 @ 2:44 | Réponse

  8. Avis personnel: Pourquoi cette xénophobie à l’égart des Anglais ou autres étrangers, vraiment je ne comprends pas ça… Moi je dis que c’est à cause de gens comme vous que le monde aller mal hier et va mal aujourd’hui, de plus maintenant c’est l’Europe, alors on est mal partis avec des gens comme vous, changé un peu de mentalité et ouvrez vous au monde, c’est sur que l’on ne peut pas aimer tout le monde, ni être aimé par tout le monde mais si chacun fait un effort le monde irai beaucoup mieux je pense! Pointe d’humour: Coluche disait Dieu a dit: il y aura des hommes grands, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes petits mais tous seront égaux mais ce ne sera pas facile et il y aura même des hommes petits, noirs et moches et pour eux sa sera très dure! Ce n’était qu’un sketch mais pour moi il disait vrai surtout quand on voit sur le net des cons s’exprimer de la sorte précedement, mais bon là Coluche faisait allusion au racisme mais pour moi personnellement racisme c’est synomyme de xénophobie… Alors bienvenue aux étrangers et vive la mixité et tout ça dans le respect de chacun biensûr…

    Commentaire par duhamel — 31 octobre, 2008 @ 3:47 | Réponse

  9. Bonsoir, je suis passionnée par la culture anglo-saxonne, je recherche dans les Hautes-Pyrénées, des contacts : amicale, association, particulier qui pourrait me faire partager leur culture. Merci

    Commentaire par sanchez sabine — 5 décembre, 2011 @ 5:55 | Réponse

  10. Je ferai passer le message. Bonne chance dans votre quête.

    Commentaire par db — 21 décembre, 2011 @ 11:17 | Réponse

  11. […] Bretagne, les Britanniques participent au repeuplement des zones rurales. Un blog du Figaro montre que “sur le créneau des maisons à la campagne, en France, 77% du marché sont […]

    Ping par Des zones rurales “so British” « L'AUTRE EN BRETAGNE — 25 septembre, 2012 @ 2:48 | Réponse

  12. la sixième ville français est en Angleterre- sans avoir recours aux chiffres exactes entre 300 000 et 400 000 français habitent en Angleterre – ils ne sont pas au retraite, ils prennent les boulots, les appartements, ils se mettent en formation, ce qui est inaccessible pour les jeunes en France, bref, ne parlez pas des invasions…la plupart des anglais sont les touristes, et ils en font un gros pourcentage de la clientèle des restaurants, des hôtels, des bars, des pistes en hiver..ils rénovent les anciens maisons avec un soin extrême. Un jour ils vont peut-être ailleurs, mais ce n’est pas non plus m’a droit de dire au français de quitter Londres – Londres ne m’appartient pas. Renfermée, la France sera vue d’avantage comme un pays qui ne fait pas les pas de progression. Etant donné le choix, il y a un chute de 90-95% de jeunes anglais qui n’apprennent pas le français – on n’est plus obligés d’apprendre le français à l’école, bientôt elle sera encore moins important comme langue. Avis grâce a l’expérience, vous êtes déjà xénophobes et vous gardez vos boulots pour les hommes français et blancs. Preuve, l’arrogance française, et surtout le sexisme français, c’est bien beaucoup plus connue dans le monde entier que celle des anglais. Moi aussi; j’étais stoppée dans la rue à Londres par un ado qui s’était mise sur le mauvais chemin, et qui s’est lancé en conversation française – et alors?

    Commentaire par six — 4 novembre, 2012 @ 6:59 | Réponse

  13. j’ai un petit camping en Auvergne, (30km sud Clermont-Ferrand) en altitude (Parc Régional des Volcans d’Auvergne) bien arboré avec un joli panorama sue le Massif du Puy de Sancy. Je cherche à être en contact avec des Anglais qui rechercheraient une petite résidence secondaire.
    La formule est « résidentielle »: le chalet est acheté en toute propriété (sans frais d’agence ni de notaire) et la parcelle est louée à l’année.
    Je n’ai hélas, pas les moyens pour payer les supports de communication habituels.
    ça peut intéresser des retraités (pas à s’occuper du terrain) ou les amoureux de la nature (contexte calme et pleine nature et possibilités de randonnées à pieds, en vélo, à cheval et autres !!)
    Celà donnerait-il envie ? !!!
    Cordialement
    Ch. Garnier

    Commentaire par Garnier — 20 avril, 2013 @ 3:05 | Réponse

  14. bonjour,
    Nous avons une maison de ville à vendre en Bretagne (Morbihan ) à Locminé.
    Maison 1900 de 200m2 sur trois niveaux, 8 pièces, grenier aménageable 15 mn de Vannes / 30mn des plages.
    Excellent potentiel. Cour avec bâtiment annexe, jardin et garage privatif. Maison avec double entrée : sur rue et côté jardin
    Parcelle totale 360m2. Rajeunissement à prévoir.
    Toutes les commodités de la ville – Locminé se dit Loguenec’h en Breton.
    C’est une commune en plein développement d’environ 4200 habitants située dans le département du Morbihan (qui doit son nom au golfe du Morbihan, nom breton qui signifie « petite mer »,de mor, la mer, et bihan, petit).
    Locminé est le pays de la « maillette », mentionnée dans la chanson « Les gars de Locminé ». Cette dernière qui fait partie du folklore classique des chansons françaises, est systématiquement reprise en chœur à l’occasion des rencontres dans la région : baptêmes, mariages, festou noz ou pardons.
    Aux portes de Vannes et du golfe du Morbihan, de Pontivy et Lorient.
    Toutes les commodities accessibles à pied : centre nautique, commerces et grandes surfaces, centre médico-social, médiathèque, cinéma, galerie d’art, salle multifonction, AMAP, maison des associations, poste, pharmacies.
    Transports en commun Vannes/Locminé/Pontivy
    Ecoles, collège.
    Pour toutes informations merci de prendre contact : czanzibar@orange.fr

    Commentaire par NIASSE Cécile — 22 avril, 2014 @ 12:36 | Réponse

  15. Bonjour,
    Nous sommes une jeune famille française habitant Carnac (56, Morbihan). Nous recherchons un/une baby sitter de langue anglaise pour passer 2 à trois heures les après midi en semaine avec nos deux filles, afin qu’elles se familiarisent avec la langue anglaise.
    Hi !
    We, a French family living in south Brittany (Carnac, Morbihan), are looking for a native english speaking baby sitter to spend few hours with our two daughters every afternoon (if possible).
    If you are interested, please contact me by email at: thomas.fetiveau@gmail.com
    Thomas

    Commentaire par Thomas FETIVEAU — 23 mai, 2015 @ 6:00 | Réponse

  16. Bonjour,
    J’ai une maison de ville à vendre à 159000 Euros, pas de travaux à faire, l’habitat est propre, grand garage deux voitures, cave, terrasse bétonnée……!, dans une petite ville qui fait bon vivre, commerces à proximité, écoles, bus au 06 13 33 71 08

    Commentaire par BOJCZUK — 19 août, 2015 @ 2:45 | Réponse

    • Bonjour à tous,
      Je viens vers vous car je viens de découvrir cet espace de publication. Alors voilà, je me lance, j’habite Bordeaux et je suis un passionné de voiture Anglaise (conduite à droite) ne cherchez pas pourquoi 😉 c’est comme ça. J’aime restaurer les véhicules. Il se trouve que le Français est frileux des véhicules de conduite à droite (on se demande pourquoi), et j’ai fini de restaurer ma jolie BMW Z3 Anglaise de 192CV (oui ça va vite, mais c’est un régal de conduite). Je ne suis pas pressé de la vendre, mais si elle intéresse quelqu’un de la communauté Anglaise vivant en Dordogne, dans le Lot, dans le lot et garonne etc…. je me dis pourquoi pas. Evidemment je la vendrai à un prix raisonnable (quasi au prix pratiqué en Angleterre), à quelqu’un qui de conduire avec le volant du coté comme au pays, ne fait pas peur. Le ressenti que j’ai de conduire avec le volant à droite sur les routes française, est qu’on est plus prudent quand on pratique les dépassements (de vélo, de pieton, de scooter, se garer sur les trottoirs etc….), on y voit mieux. Tous les français devraient essayer et se faire une idée, je suis sur que ça serait adopté par la majorité. La difficulté c’est le dépassement, mais avec moins de dépassement il y’aurait moins d’accident, c’est évident ;-). Alors voilà, si l’un de vous est intéressé, je vous laisse mon adresse, et n’hésitez pas à me contacter.

      Commentaire par David Martin — 20 août, 2015 @ 7:46 | Réponse

  17. I think the admin of this website is truly working hard for
    his site, as here every material is quality based data.

    Commentaire par internet marketing — 21 avril, 2017 @ 3:34 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :