Entre Nous

10 juin, 2009

Le système métrique contesté

Filed under: FRANCE QUOTIDIENNE — db @ 8:48

Le système métrique contesté : les mesures anglo-saxonnes sont elles un progrès moderne?

Riposte Laique, lundi 8 décembre 2008, par Docdory

Une curieuse expérience vécue dernièrement dans un grand magasin me laisse supposer que l’usage d’un système de mesure aussi obsolète qu’anglo-saxon semble cependant être considéré, dans la France de 2008, comme la quintessence du modernisme. Examinons les faits :

Dernièrement, je me promenais, en vue d’un éventuel achat, dans le rayon consacré aux ordinateurs d’une grande surface vendant des matériels électroniques, de radio-télévisions et de téléphonie.

Je me penchai sur le prix de deux ordinateurs de ma marque préférée (celle qui n’utilise pas windows), et m’ enquis auprès du vendeur de la raison de la différence de prix entre deux des modèles de cette marque.

“Ce sont les mêmes performances, me dit-il mais celui-ci a un écran de 21 pouces alors que l’autre a un écran de 23 pouces. A part cela, les deux sont identiques ! ”

“Euh, 21 pouces ? lui répondis-je. Mais ça fait combien en centimètres ? ”

“Ah ben … je n’en sais rien , me répond le vendeur, interloqué par ma question pourtant légitime. ”

“Mais nous sommes en France , le système métrique est le système légal d’unités de mesure, et donc, pourquoi mettez-vous les dimensions de vos écrans d’ordinateur en pouces, d’autant que les télévisions qui sont exposées juste à côté ont la taille de leur écran mesurée en centimètres ? Pourquoi donc ne faites vous pas de même pour les écrans d’ordinateur ? Qu’est-ce que vous penseriez d’une station d’essence qui vous vendrait le super 95 en euros par litre et le diesel en euros par gallons ?”

« Oui, me répondit le vendeur, mais ce n’est pas la même chose : les écrans d’ordinateurs se sont toujours mesurés en pouces ! »

« Non , rétorquai-je. Les écrans d’ordinateurs ne se sont pas toujours mesurés en pouces : d’une part, ils ne se mesurent pas eux-mêmes, mais quelqu’un les mesure ; d’autre part, ils n’existaient pas avant les années soixante-dix. Donc on ne les a pas  » toujours  » mesurés en pouces. Quelqu’un a pris, depuis leur invention, la décision inepte de les mesurer en pouces au lieu de les mesurer dans une unité légale. »

“Peut-être , mais vous voyez bien la taille qu’il fait, l’écran ! me répond le vendeur, ennuyé et déconcerté. ”

“Si je suis votre raisonnement, répliquai-je, un boucher qui vendrait le rôti de boeuf en kilogrammes et le rôti de porc en onces pourrait me dire  » mais vous voyez bien le poids qu’il fait, votre rôti !  » Pourtant, si ma recette de cuisine prévoit un kg de rôti de porc, je ne vais pas m’amuser à calculer combien d’onces sont nécessaires pour faire un kg ! Je suis médecin. Imaginez la tête que vous feriez si je vous donnais votre chiffre de tension artérielle en livres par pouces carrés ! Mon problème de consommateur d’ordinateur est très concret : j’ai mesuré sur mon bureau, à l’aide d’un mètre ruban, la place disponible pour un ordinateur, qui est de 52 centimètres. Sur les écrans de vos ordinateurs , il y a environ, à vue de nez, deux centimètres de marge de chaque coté, la largeur de l’écran ne doit donc pas excéder 48 centimètres si je veux l’installer sans problème chez moi. Je ne vais pas m’amuser à aller au magasin de bricolage réclamer un introuvable mètre ruban gradué en pouces, au risque de me couvrir de ridicule, retourner chez moi faire la mesure en pouces et retourner chez vous voir si ça correspond ! Par ailleurs, en tant que consommateur, je n’ai aucun moyen de vérifier si un écran que vous prétendez être de 21  » pouces « , n’en mesure pas en fait dix neuf, ce qui serait une tromperie sur la marchandise. En plus, qu’est-ce qui fait vingt et un pouce sur votre écran , la hauteur , la longueur ou la diagonale ?”

“Euh, pas la hauteur, non, c’est plutôt la longueur ou la diagonale, me répond le vendeur, de plus en plus déstabilisé . ”

“Et un pouce, ça fait combien de centimètres ? ”

“Euh, je n’en sais rien, deux ou trois, peut-être ? ”

“Donc , lui assénai-je, non seulement vous ne savez pas à quoi correspond l’unité de mesure que vous utilisez, mais en plus vous ne savez même pas ce que vous mesurez avec ? Et vous voudriez que je vous achète un ordinateur alors que vous ne connaissez même pas les caractéristiques les plus élémentaires de votre produit ? Je reviendrai quand vous aurez affiché tout cela en centimètres … ( la contemplation du visage éberlué et accablé du vendeur fut, pour moi, un instant de pure joie )”

Ce dialogue surréaliste nous amène cependant à une question d’importance. Qu’est ce qui peut bien faire que, dans un pays comme la France, dont un des apports majeurs à l’humanité a été la création d’un système standardisé et rationnel d’unités de mesure, système tellement novateur qu’il est devenu le système international de mesure, on se remette à utiliser des systèmes de mesure aussi rétrogrades et ringards ? C’est d’autant plus curieux que ce sont les ordinateurs qui sont mesurés en pouces, alors qu’ils sont en principe un des symboles de la modernité !

Il ne s’agit d’ailleurs pas simplement de la question des  » pouces  » pour les écrans d’ordinateur. On peut constater par exemple que, dans les comptes rendus télévisés qui sont fait des courses de bateaux à voiles, les marins persistent à indiquer la vitesse de leurs embarcations en  » noeuds  » au lieu de l’exprimer en km/heure ! Un  » noeud étant un  » mile marin  » par heure. Précisons que le marin , lorsqu’il parcourt un  » mile  » en bateau, parcourt 1852 mètres ou 6076  » pieds « , alors que le même marin, s’il circule sur la route aux USA, couvrira sa distance en « miles terrestres « , qui, eux, ne font que 1609 mètres ( ou 5280  » pieds  » ). A noter que, de façon très bizarre, il peut arriver que, après que le marin , dans le reportage télévisé sur la course en mer, ait mentionné sa vitesse en  » noeuds « , le présentateur télévisuel informe les auditeurs, juste après, que ce même marin a dû affronter une tempête atteignant par moment les 150km/heure, qui, pas très logiquement, auront néanmoins propulsé son navire en  » noeuds  » !

Les aviateurs continuent, malgré de timides tentatives de normalisation, à mesurer leur altitude en  » pieds « . En bonne logique , on pourrait imaginer qu’ils mesurent également leur vitesse en  » kilopieds par heure  » ! Pas du tout : il semblerait qu’ils la mesurent également en « noeuds « , c’est à dire en miles nautiques (de 6076 pieds !)/heure ( à noter que ces miles aériens restent cependant nautiques même quand l’avion survole un continent !). On ose à peine imaginer la torture mentale que doit représenter, pour ces pilotes, le fait de calculer le temps que mettra un avion, volant à 500 noeuds à 12 000 pieds d’altitude, pour se retrouver au sol s’il descend avec une pente de 5 ° ! Sans compter les affres que doivent éprouver les élèves pilotes qui se voient obliger de renoncer à utiliser notre bon système métrique pour subir cette pagaille métrologique régressive anglo-saxonne !

Il n’est pas inutile de faire un petit rappel de la législation française en cours, concernant les poids et mesures. Le dernier état de la question semble ( sauf erreur de ma part ) être le décret N° 61-501 du 3 mai 1961.

Décret n° 61-501 du 3 mai 1961. relatif aux unités de mesure et au contrôle des instruments de mesure.

Ce décret est on ne peut plus clair :

Art. 1er. – Le système de mesures obligatoire en France est, sous réserve des dispositions du troisième alinéa ci-dessous, le système métrique décimal à six unités de base appelé, par la conférence générale des poids et mesures, système international S.I.

Art.8 Il est interdit, sous réserve des nécessités du commerce international, d’employer, pour la mesure de ces grandeurs, des unités de mesure autres que ces unités :

1° Dans les transactions commerciales, la détermination de salaires ou de prix de prestations de services, la répartition de produits ou de marchandises, les expertises judiciaires et les opérations fiscales ;

2° Dans les registres de commerce, ainsi que sur les affiches, annonces, factures et bordereaux ;

3° Dans les normes, plans, nomenclatures ou catalogues ;

4° Sur des marchandises, emballages ou récipients ; (…)

Il existe cependant une dérogation partielle :

 » Toutefois, dans les cas prévus aux 3° et 4° ci-dessus, les inscriptions en mesures étrangères sont tolérées à condition qu’elles soient accompagnées de l’indication des mesures légales françaises correspondantes. Dans le cas prévu au 4°, les caractères de ces dernières indications seront de dimensions au moins égales à celles des indications en mesures étrangères.  »

Autrement dit, si l’ordinateur est importé, on peut mettre sa taille en pouces à la condition expresse la taille en centimètres soit écrite au moins aussi gros que celle en pouces. Cela dit , les télévisions, étant également importées, pour la plupart des mêmes pays que les ordinateurs, on ne voit pas pourquoi on parvient à afficher la taille de leur écran en centimètres et pas celle des écrans d’ordinateurs !

Trois pays au monde gardent officiellement un système de mesure autre que le système métrique : la Birmanie, le Libéria, et les Etats Unis d’Amérique. Autrement dit, une épouvantable dictature, un pays parmi les plus sous développés, et le pays du monde censé être à la pointe du progrès et qui, en l’occurrence, brille par son passéisme, et se retrouve en bien fâcheuse compagnie !

On reste stupéfié devant l’indifférence des pouvoirs publics sur cette ridicule anglomanie métrologique et cette violation caractérisée de la loi républicaine ( il faut dire que l’amende encourue par le magasin, n’est que de 40 à 60 francs , le chiffre n’ayant semble t-il pas été réactualisé en euros ) . Une réaction des consommateurs serait souhaitable. La législation devrait être renforcée, les amendes pour affichage hors système métrique devraient devenir dissuasives, et les dérogations exclues ! J’invite tous les lecteurs à tenter la même expérience que moi, on ne sait jamais, cela finira peut-être par faire modifier l’attitude des commerçants …

Lire ici l’histoire et la description du système métrique :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Système_international

et ici, pour une franche rigolade, le système anglo -saxon :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Unités_de_mesure_anglo-saxonnes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fahrenheit

http://fr.wikipedia.org/wiki/Once _(unité)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre _(unité_de_masse)

Le supplice que doit constituer l’apprentissage de ce système de mesure par les écoliers doit largement excéder l’épreuve de l’apprentissage de l’accord du participe passé en français !

Docdory

2 commentaires »

  1. Le probleme avec l’informatique c’est que les Etats-Unis dominent le secteur. Le écrans sont donc fabriqués et référencés selon les normes américaine : 19 pouces, 21 pouces,… Et plutôt que d’effectuer une conversion, ils donnent la mesure telle quelle. D’ailleurs le mieux est de se rendre compte par soi même (par exemple en mesurant) parce que les constructeurs ont tendance a tricher. On retrouve la meme chose avec les lecteurs 5 pouces 1/4 ou 3 pouces 1/2, les racks 19 pouces, etc…

    Pour l’aviation même chose : il faut internationaliser, les Américains sont les leaders, on prend le système américain…
    Hors distance/vitesse/altitude, le système métrique est en train de se généraliser tout de même, ce qui n’est pas sans difficultés (500 litres ou 500 gallons de carburant ?). Il faut cependant savoir que le système miles nautiques / noeuds n’est pas sans fondement : 1 mn = 1 minute d’arc sur la terre. Pour les calculs tordus, en général le problème ne se pose pas : les variomètres sont gradués en pieds/minutes et les repères visuels donne l’idée de la pente. Et sur les gros avion, les calculateurs s’occupent de tout les détails fins.

    Note : certains planeurs sont en 100% métriques. Et le système métrique est accepte officiellement, il n’est juste pas d’usage.

    Commentaire par anonymous — 11 janvier, 2010 @ 1:08 | Répondre

  2. Hi my name is Sandra and I just wanted to drop you a quick note here instead of calling you. I discovered your Le système métrique contesté | Entre Nous page and noticed you could have a lot more hits. I have found that the key to running a popular website is making sure the visitors you are getting are interested in your subject matter. There is a company that you can get targeted traffic from and they let you try the service for free for 7 days. I managed to get over 300 targeted visitors to day to my website. Visit them here: http://digitalvikn.com.br/u/nk00

    Commentaire par Sandra — 22 décembre, 2015 @ 10:01 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :