Entre Nous

31 mars, 2010

Stuart Thickett : Ma vie canadienne

Filed under: ATELIER — db @ 2:26
Tags:
Chateau Frontenac à Québec

Chaâteau Frontenac à Québec

Souvent, je pense au temps où je vivais au Canada. C’était une expérience stimulante pour moi de beaucoup de façons et depuis je suis revenu en Australie, j’ai réfléchi sur ce que j’ai appris quand j’ai vécu à l’étranger.

Après avoir fini mes études de doctorat, j’ai déménagé à Brisbane pour six mois. C’était un temps très agréable pour moi. J’avais un bon travail, j’avais plus qu’assez d’argent et je passais beaucoup de temps avec mes bons amis. Il fait chaud à Brisbane, mais c’est une belle ville. Je visiterais la côte d’or sur le week-end si j’avais le temps, et une fois je suis allé aux montagnes “maison de verre (???)”, à environ cent kilomètres au nord de Brisbane. Chaque samedi matin, je m’asseyais dans mon café local, je prenais un café et je lisais le journal. Le fleuve Brisbane était beau à l’arrière-plan. Aussi, j’ai habité dans un bon appartement avec un colocataire. C’était la première fois que j’ai vécu loin de chez mes parents. C’était une bonne expérience et une a laquelle je pense avec bonheur.

Pendant que j’habitais à Brisbane, j’ai signé un contrat pour un poste à Toronto, au Canada. Mon poste serait à l’université de Toronto, dans le département de chimie. Il est recommandé pour les chercheurs en chimie, surtout pour ceux qui vivent en Australie, de passer quelque temps dans un laboratoire à l’étranger. Mon patron en Australie m’a suggéré que le Canada serait un bon endroit pour aller, et après j’ai cherché comment ma vie serait là, j’ai pensé aussi que ce serait extra.

Je suis arrivé en été, excité. C’est une chose difficile à faire, bouger à l’autre bout du monde, loin de ma famille, mes amis et ma belle copine, à commencer une nouvelle vie. Il y avait peu de temps pour s’adapter à la vie à Toronto, parce que j’ai dû trouver un appartement ou une maison. Mon nouveau patron a payé pour un hôtel pour une semaine. C’était très difficile de trouver un logement près du centre-ville – Toronto est une ville très chère, plus chère que Sydney. J’ai vu une publicité pour une pièce dans une maison à l’ouest de centre-ville. C’était près de mon travail (5 minutes par le train) et le quartier était agréable. Après m’avoir rencontré, le propriétaire m’a demandé, “Voudriez-vous habiter ici?” J’ai dit “oui” immédiatement. Maintenant, je pense que j’avais pris une mauvaise décision.

La vie dans cette maison était un cauchemar. Je préfère la vie tranquille, mais cette maison n’était jamais tranquille! Le propriétaire, qui a habité avec nous dans le maison, était un homme étrange. Il a eu deux enfants qui n’ habitaient pas là, mais rendaient visite souvent. Ils étaient très bruyants. Il (le propriétaire) buvait trop et une fois il a commencé un feu dans la cuisine dans le milieu de la nuit. Une autre fois, la cave a débordé. Il y avait des souris à l’intérieur, et des ratons laveurs à l’extérieur, que je n’ai pas aimé. J’ai partagé la maison avec jusqu’à sept autres personnes! J’ai rencontré beaucoup de grandes personnes là, mais j’ai voulu partir. Je suis devenu jaloux de mes amis qui habitaient dans les maisons et les appartements plus agréables. J’ai pensé que “Je serais plus heureux si j’avais un meilleur endroit pour vivre.” Finalement, j’ai dû chercher un nouveau appartement. Notre propriétaire a volé notre obligation et nous a quitté sans endroit pour vivre. (???) C’était un temps très stressant!

Beaucoup de neige à quebecC’était très difficile pour moi en hiver. Quand je suis arrivé au Canada, un de mes collègues m’a dit “tu deviendras déprimé en hiver.” Quand il a neigé pour la première fois, j’ai été heureux. Puis, plus de neige est tombée, et j’ai dû creuser ma voie de la maison chaque matin. Il faisait toujours froid et c’était toujours la nuit. Le jour le plus froid était moins trente degrés! Mon collègue avait raison, j’étais misérable. J’aurais dû m’être amusé plus, j’aurais dû patiner plus. Mais, j’ai voulu retourner en Australie.

Ma copine me manquait beaucoup. Chaque jour, je lui appelais, j’envoyais un message electronique et chaque week-end nous nous parlions sur “Skype.” Je lui écrivais une lettre quand j’avais le temps. C’ètait très difficile pour nous mais je pense qu’il nous a rendus très forts.

Quand j’habitais au Canada, j’ai commencé mes études en français. L’alliance française se trouve près de l’université de Toronto, et je me suis inscrit à une classe pour débutants. Mon premier professeur de français était congolais, et la première chose il a dite “vous vous appelez comment?” Je n’avais aucune idée de ce qu’il disait! Mais, nous avons appris vite, et je l’ai aimé beaucoup. J’ai rencontré un autre Australienne dans cette classe – elle a porté un sac vert avec le mot ‘woolworths’ écrit sur cela. Je lui ai demandé, “vous êtes australienne?” et après nous sommes devenus des amis. J’ai aimé apprendre le français.

J’ai eu deux magnifiques vacances au Canada. Ma copine m’a rendu visite en hiver et nous sommes allés à Québec, Montréal et les chutes de Niagara. Quand elle m’a rendu visite, la neige et la froid ne m’ont pas rendu triste. Québec est une belle vieille ville, pleine d’histoire! Au printemps, j’ai voyagé aux montagnes rocheuses. J’ai visité Vancouver, Whistler, Jasper et Banff. Les montagnes sont si grandes et spectaculaires. Il y avait beaucoup d’animaux sauvages – j’ai vu deux ours, un cerf, un élan et beaucoup de chèvres. C’était un voyage magnifique et j’ai rencontré beaucoup de personnes.

En août, je suis revenu en Australie. J’aime l’Australie! Il y avait des temps très difficiles au Canada, mais je crois que c’était une bonne expérience et j’ai appris beaucoup. Je ne suis pas sûr, pourtant, si je le ferais de nouveau.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :