Entre Nous

28 avril, 2010

Les tracteurs entrent à Paris

Filed under: FRANCE QUOTIDIENNE,PARIS — db @ 5:30
Tags: ,

Les agriculteurs ont pris d’assaut Paris. Selon l’un des responsables du défilé, «plus de 12.000 manifestants à pied et environ 1.500 tracteurs» seraient ce mardi répartis sur les places de la Nation, de la Bastille et de la République. Objectifs: mobiliser l’opinion publique et dénoncer la baisse de leurs revenus.

Eric Thirouin, secrétaire général de la fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles (FRSEA) du Centre et du Nord Bassin Parisien, et l’un des responsables de l’organisation du défilé, explique: «Depuis un an et demi, on s’aperçoit que le gouvernement ne se rend pas compte qu’il y a aussi une grave crise en grande culture. L’idée de faire une démonstration spectaculaire pour les interpeller est donc née au fil des mois.» Et quoi de plus spectaculaire qu’un défilé de tracteurs? «C’est notre outil de travail, on est venus avec. C’est la meilleure expression de notre désarroi.»

Convois sur autoroute et hébergement chez des exploitants parisiens


L’opération a été mise au point en trois semaines. «Chaque agriculteur a pris sur ses deniers pour faire un plein de fioul (entre 50 et 100 euros)», explique Eric Thirouin, et les barrières de péage ont été levées pour laisser passer le convoi. Les agriculteurs ont, pour certains, commencé dès dimanche à convoyer vers Paris, juchés sur leurs machines. D’autres sont partis lundi de leur département. Jean-Baptiste, jeune agriculteur de Moselle, explique ainsi que «le convoi est passé par les autoroutes, et au fur et à mesure qu’il avançait, il s’est grossi avec ceux qui arrivaient».

Nicolas, agriculteur en Lorraine, a suivi le même chemin: «Depuis le début de la manifestation, on a convoyé en une file de tracteurs jusqu’à Paris. On n’a fait aucun blocus pour ne pas gêner la circulation.» Arrivés près de Paris dans la nuit, il a été hébergé chez des agriculteurs de Seine-et-Marne. Grégoire, lui, a fait la route de son côté. Il est parti de Reims ce mardi à 2h. Avec son tracteur, il a «emprunté les petites routes» parce que la circulation lui était interdite de nuit. Il a ensuite rejoint les premiers véhicules entrés dans Paris par la porte de Vincennes vers 10h ce matin. Ils avaient, plus de deux heures auparavant, franchi les péages de Senlis, dans l’OiseSaint-Arnould, dans les Yvelines, et Coutevroult, en Seine-et-Marne.

L’opinion publique avec eux

«D’un bout à l’autre il y a eu des encouragements merveilleux, raconte Eric Thirouin. Sur tous les ponts de péages, il y avait des personnes venues nous saluer.» Et, sur la boucle Nation-République-Bastille, les agriculteurs renconternt aussi beaucoup de succès. Sur le boulevard Diderot, Eliane et Claude applaudissent au passage des tracteurs: «On allait au marché et on s’est arrêtées pour les regarder, et les applaudir. Il faut les soutenir parce que quand on n’aura plus d’agriculture en France, on sera obligés de manger des produits venus de l’étranger», explique Claude. «Ils ont raison d’être là, on est d’accord avec eux, donc on leur montre. Les gens les regardent passer, mais il ne faut pas seulement les regarder, il faut manifester son soutien à notre pays quand même. Notre pays c’est l’agriculture», surenchérit Eliane.

Un commentaire »

  1. C’est vraiment incroyable!

    Commentaire par Tori — 28 avril, 2010 @ 5:58 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :