Entre Nous

13 avril, 2011

Maison à vendre

Filed under: FRANCE QUOTIDIENNE — db @ 6:59

Il ouvre un journal et découvre sa maison en vente!

Des photos de sa maison vue de l’intérieur, une fiche caractéristique, un prix à négocier, la maison d’Aix-les-Bains (Savoie) était bien à vendre.
Journal de petites annonces (image d'illustration).

 En fin de semaine dernière, un Aixois parcourt un journal spécialisé de petites annonces, lorsqu’il découvre une annonce concernant sa maison.

Et elle est à vendre !

C’est quoi cette histoire?

Il se rend sur le site Internet de l’agence concernée et reconnaît immédiatemment les photos de sa maison, selon Le Dauphiné Libéré.

Certaines sont prises de l’intérieur !

L’homme se rend à l’agence en se faisant passer pour acheteur. L’agent immobilier lui présente des photos de l’habitation, toujours selon Le Dauphiné Libéré.

Le prix est évoqué et l’agent immobilier commence même à négocier.

L’affaire s’arrête là et le propriétaire en colère se rend au commissariat.

Que s’est-il passé?

Il explique l’histoire aux policiers qui vérifient les informations et mènent l’enquête.

L’agence se serait trompée de maison ! C’est la voisine du plaignant qui voulait vendre sa maison. Or, les deux maisons, construites en même temps, possèdent la même clé de porte d’entrée. Une erreur qui n’a jamais été réparée, toujours selon Le Dauphiné Libéré.

Quand l’agent immobilier est allé faire les photos, il est entré dans la mauvaise maison, sans le savoir !

 

Source : Le Post


Voici l’article original suivi d’un commentaire  paru dans :  

 

AIX-LES-BAINS (SAVOIE) En ouvrant un journal spécialisé, il découvre sa maison en vente !

Étonnement et incompréhension mêlés, cet Aixois a eu du mal à croire ce qu’il était en train de lire. En ouvrant un journal spécialisé dans les petites annonces, en fin de semaine dernière, il a tout simplement découvert… que sa maison était à vendre. Son effarement s’est confirmé après vérification. Sur le site internet de l’agence immobilière concernée figuraient même des photos de l’intérieur de son habitation. A l’agence, il s’y est rendu illico, se faisant passer pour un acheteur potentiel. Le spécialiste immobilier a aussitôt étalé devant lui images, adresse et caractéristiques complètes de sa maison, entamant même les négociations, et évoquant, sans trop forcer, une possible baisse de prix. Las, l’affaire a tourné court. Conclusion de l’entretien, la transaction ne se fera pas. Et le propriétaire tourmenté a filé au commissariat. Samedi face aux policiers, sourcils plissés, il a tout raconté. « Mais vous n’avez pas dit à l’agence que c’était chez vous ? » ont-ils demandé. « Non ». Alors les enquêteurs se sont chargés de poser la question. Et, par la grâce d’un coup de fil, ont découvert un insolite quiproquo immobilier. Car à l’agence, on fut tout aussi interloqué. Celle-ci comprit finalement qu’elle s’était tout simplement… trompée de maison. Elle avait reçu un mandat de la voisine du « plaignant », dont l’habitation avait été construite en même temps, sur les hauteurs d’Aix-les-Bains. Il s’agissait de vendre ce bien. Mais le jour où l’agent immobilier est allé prendre des photos du logement, il est entré, sans le savoir, dans celui d’à côté. Il était en possession des clefs de chantier, qui n’avaient jamais été changées, et qui ouvraient donc indifféremment les deux portes d’entrée… L’erreur a immédiatement été réparée.    

Pierre-Éric BURDIN
Paru dans l’édition 73A du 15/12/2008 (61535)

Le Commentaire d’un lecteur :

Cette fois c’est une erreur mais ce n’est pas toujours le cas.     

Lorsque je cherchais à acheter une maison, j’ai vu en vitrine d’une agence une maison que j’ai finalement trouvée grâce aux photos, je me suis renseigné auprès des propriétaires et cette maison n’était pas à vendre. Le lendemain cette annonce avait disparu de la vitrine de l’agence. 

J’imagine que cette fausse annonce à un prix très attractif servait à faire entrer le client dans l’agence pour lui proposer autre chose.

 

 

 

par La Rédaction du DL | le 15/12/08 à 06h01

A vos plumes, étudiants et rédigez-nous un petit commentaire pour la prochaine classe.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :