Entre Nous

1 septembre, 2011

On se tutoie? (deuxième partie)

Filed under: COMPRÉHENSION ORALE,LANGUE,VOCABULAIRE — db @ 10:54
Tags: ,

Une fois la première partie complétée, si vous n’avez pas un poil à la main, essayez cette émission proposée par un excellent site, tout nouveau mais plein de promesses;France-Bienvenue
Une version audio, la transcription et des commentaires suivent la vidéo.

On se tutoie ou on se vouvoie ?

On se dit tu ou on se dit vous ? A part quand on est tout petit et qu’on tutoie tout le monde, c’est un peu plus compliqué quand on grandit. Il faut tenir compte de l’âge de la personne, des relations qu’on a avec elle, de la situation…
Ecoute… Pardon ! Ecoutez ce que Luc, Marion, Bruno et Julie en pensent !

Pour la version audio, c’est ici :

TRANSCRIPTION:

Anne: Bah, oui. Je voulais savoir, parce que moi, je suis prof… Mais je voulais savoir un peu comment font les autres collègues. Est-ce qu’ils vous disent « tu » ou est-ce qu’ils vous disent « vous » ?
Luc: Ben, en général, ils nous disent « tu », quand même. Mais ( il ) y en a, ils nous vouvoient, enfin….
Anne: Et qu’est-ce que vous préférez en fait, en tant qu’étudiants ?
Luc: Ben, moi, je préfère qu’on me vouvoie.
Anne: Pourquoi ?
Luc: Pourquoi ? Parce que je pense que c’est mieux qu’il y ait un rapport d’égalité.
Anne: Donc, comme toi tu les vouvoies, tu trouves que c’est normal qu’ils te vouvoient aussi.
Luc: Ben, je pense que c’est mieux pour qu’il y ait pas d’ a-priori (1), pour qu’on puisse pas penser que le prof, il… enfin, moi, je suis peut-être parano (2), peut-être que je voudrais pas qu’il me sous-estime ou quoi(3). Donc je pense que c’est mieux qu’il nous vouvoie et…
Anne: C’est une marque de respect.
Luc: Voilà. Puis d’ailleurs, c’est …
Bruno: A 18 ans… enfin, on est tous majeurs. Donc il faudrait qu’il y ait un rapport d’égalité et qu’il y ait…
Luc: Je suis pas forcément partisan pour … Je prends pas de parti mais le Président, il avait dit…, Sarkozy, il avait dit qu’il voulait que les profs vouvoient les élèves, d’ailleurs aussi.
Anne: Et toi, Marion, tu as… ?
Marion: Moi, ben, je pense un peu pareil que Luc et Bruno (4). Je trouve que oui, c’est quand même… une forme de… de respect en fait, de l’élève avec le professeur, le professeur avec l’étudiant. Mais il y a des profs qui nous tutoient et ça me… ça me dérange pas du tout. Donc, je sais pas. En fait, ça dépend le professeur (5), et ça dépend la… la… la méthode d’enseignement…
Anne: De la situation…
Marion: Oui, ça dépend.
Luc: Ouais, dans tous les cas, c’est sûr que ça me dérange pas qu’un prof me tutoie. Mais si je devais choisir… Enfin, moi en tout cas, si jamais j’avais à enseigner ou quoi (3), je pense que je vouvoierais mes élèves.
Anne: Et toi, Julie ? Tu as un avis ?
Julie: Ouais, ben il y en a qui nous vouvoient. Ça ne me dérange pas du tout. Mais je préfère qu’on me tutoie, parce qu’en fait, depuis qu’on est petit, on a l’habitude de…. de… que les professeurs nous tutoient et nous, de vouvoyer les professeurs. Mais bon après, ça me … ça me dérange pas qu’on me vouvoie et je préfère qu’on me tutoie.
Anne: Oui, oui. Donc ça dépend vraiment des… des étudiants.
Julie: C’est sûr que ça change quand on nous vouvoie. On n’a pas trop l’habitude, quoi, depuis qu’on est petit. On a l’habitude…
Anne: Même en arrivant à l’université, ça vous… ça vous fait bizarre.
Julie: Moi, ça m’a fait bizarre quand certains professeurs nous vouvoyaient mais bon, après… Comme pensent Marion, Bruno et Luc, c’est sûr que si on part du principe, oui, qu’ on est majeur, qu’on n’est ni plus ni moins (6) que le professeur, c’est sûr que, ouais, vouvoyer, c’est normal aussi.
Anne: Moi, c’est pour ça que normalement, je vouvoie mes étudiants. Bon, moi, je suis prof d’anglais, donc souvent, c’est « you », donc y a pas de problème ! On élimine la difficulté. Mais c’est vrai que pour moi, c’est … à l’université, c’était quand même… Voilà, c’est des jeunes adultes, en face de nous et c’était une marque de… pas de distance, mais de respect. Et voilà. Mais quand j’étais au collège, ça me serait jamais venu à l’idée de… de vouvoyer mes élèves. Ça aurait été vraiment bizarre ! Donc Sarkozy qui demande qu’on vouvoie les élèves, je sais pas… Il y a un âge quand même où ça fait bizarre de vouvoyer des… des petits. Enfin moi, j’aurais jamais réussi. Mais euh… Et quand j’étais dans un lycée, je tutoyais mes élèves. Mais arrivée ici, oui, j’ai toujours vouvoyé les élèves, sauf vous puisqu’on a des rapports un peu plus privilégiés et un peu plus… Voilà, on travaille vraiment ensemble. Donc je trouvais que c’était mieux de dire « tu ». Et puis aussi, c’est tout simplement parce que je connais Marion depuis qu’elle est petite et donc, évidemment, ça m’a toujours fait drôle (7) avec des gens que… enfin des… des étudiants que j’ai connus petits et à qui je disais « tu » de leur dire « vous ». Et comme je voulais pas faire la différence entre Marion à qui j’aurais dit « tu » et puis tous les autres, bah, j’ai dit : « Allez, on dit « tu » à tout le monde ! » Voilà ! Mais moi, ça me gênerait pas si vous me tutoyiez par exemple. Maintenant, je veux dire, ça ne me gênerait pas. Ce ne serait pas une marque d’irrespect ou quelque chose comme ça, donc… C’est un peu compliqué, hein, le « tu » et le « vous » en français !
Petits commentaires:
1- un a priori : une idée préconçue.
2- parano: c’est l’abréviation de paranoïaque qui est utilisée familièrement pour dire de quelqu’un qu’il se méfie de tout, qu’il croit que tout le monde lui en veut. Il doute de tout.
3- ou quoi : on ajoute souvent cette expression à l’oral pour dire: ou quelque chose comme ça.
4- je pense un peu pareil que : familier, pour dire ” Je pense un peu comme ” / “de la même manière que”.
5- ça dépend le prof / la méthode d’enseignement : normalement, on doit dire : ça dépend du prof / de la méthode d’enseignement. Le verbe dépendre est suivi de la préposition “de”.
6- ni plus ni moins : Julie est du sud de la France ! Alors elle prononce le “s” à la fin de “moins”. Vous ne l’entendrez jamais ailleurs dans les régions plus au nord.
7- ça me fait drôle : c’est la même chose que “ça me fait bizarre.”
Petite remarque pour finir: n’oubliez pas qu’à l’oral, on laisse souvent tomber le “ne” dans les phrases négatives. Mais ne le faites jamais à l’écrit ! ( Les Français ne l’oublient pas à l’écrit. Il y a une vraie différence entre ce qui se dit et ce qui s’écrit ! )

Un commentaire »

  1. Hi Danny, I didnt quite understand the translation for « ou quoi ». Ca veut dire quoi?

    Commentaire par Stella — 5 juillet, 2009 @ 11:35 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :