Entre Nous

5 décembre, 2014

La Fontaine : Le Chêne et le Roseau

Filed under: LITTÉRATURE — db @ 3:14

chebe

Publicités

Un commentaire »

  1. Cendres de chêne et cendres de roseau
    —————————

    Le chêne et le roseau sont rarement d’accord.
    Ils n’ont pas le même art d’aborder les ruptures,
    Ni la même présence au sein de la nature,
    Aussi, chacun à l’autre a toujours donné tort.

    Le vagabond qui va, ramassant du bois mort,
    Sait que du chêne il peut tirer la flamme pure
    D’un feu qui le réchauffe et toute la nuit dure ;
    Il faut que le roseau soit enflammé d’abord.

    Voilà ces ennemis rendus complémentaires,
    Leurs cendres, cependant, n’en ont plus rien à faire,
    N’entendant déjà plus les propos des oiseaux.

    Toi, le plus vaillant arbre à la robuste tige,
    Et toi, brave pipeau de fort peu de prestige,
    La terre vous attend, chêne comme roseau.

    Commentaire par Cochonfucius — 21 juin, 2018 @ 7:45 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :