Entre Nous

4 mars, 2015

La Camargue

Filed under: FRANCE BALADES — db @ 7:46
Tags:

Les flamands roses

Les chevaux blancs de Camargue

Les taureaux noirs

Avant de se jeter dans la mer Méditerranée, le Rhône (812 km) se sépare en deux bras qui forment un delta de 850 km2 essentiellement composé de dépôts alluvionnaires : la Camargue. Cette vaste zone humide est à 40 % couverte de marécages et d’étangs aux eaux plus au moins saumâtres (0 g à 36 g de sel par litre), dont certains, appelés  » baisses « , s’assèchent en été, laissant apparaître un sol vaseux qui se craquelle et se couvre de dépôts salins sous l’effet du soleil. En partie classée réserve nationale depuis 1927, la Camargue abrite une faune variée, notamment de nombreux oiseaux : flamants roses, hérons, canards, passereaux, rapaces,… Profitant également de la richesse de ce milieu naturel, l’homme pratique diverses activités dans le delta : riziculture, viticulture, chasse, pêche, élevage (chevaux et taureaux) et exploitation de plus de 100 km2 de marais salants – les plus vastes d’Europe – dont on extrait près de 1 million de tonnes de sel par an.

Advertisements

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :