Entre Nous

4 mai, 2015

La Fontaine : Le Corbeau et le Renard

Filed under: LITTÉRATURE — db @ 10:02

Vous pouvez écouter la fable ici

Et le lire ici:

Maître corbeau, sur un arbre perché,

Tenait en son bec un fromage.

Maître renard, par l’odeur alléché,

Lui tint à peu près ce langage:

« Hé! Bonjour, Monsieur du Corbeau.

Que vous êtes joli!

Que vous me semblez beau!

Sans mentir, si votre ramage

Se rapporte à votre plumage,

Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.

« A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie;

Et pour montrer sa belle voix,

Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.

Le Renard s’en saisit et dit:

« Mon bon Monsieur,

Apprenez que tout flatteur

Vit aux dépens de celui qui l’écoute:

Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.

« Le Corbeau, honteux et confus,

Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

Pour pratiquer essayez

Un commentaire »

  1. Le corps beau et le « renard »…

    Célibataire,moins de la trentaine,pratiquant le culturisme,il me plait de faire étalage de mon physique,torse en avant,en saison estivale.
    Alors la destination du soleil,pour mes congés,c’est « du pain bénit » afin d’exiber mes atouts,mais pas tout !
    « Juilletiste » ou « aoûtien » selon la volonté de mon boss, je roule ma « bosse » sur le bitume,via la mer,mais sans ma mère.
    Arrivé sur ce lieu de pèlerinage où se masse une peuplade d’individus,pas toujours catholiques, je scrute l’horizon.
    Non pour voir cette nappe bleue à perte de vision,mais pour repérer le sublime emplacement sablé qui fera l’aréne de mon jeu de séduction.
    Pas le temps de déposer mes bagages,la plage bonde de jolies filles !! Et là,au miracle je déploie ma serviette au milieu d’estivants,mais surtout au côté de deux charmantes demoiselles.
    Tout faire pour détourner leur regard en ma direction…
    D’un tour de main j’arrache le peu de tissu,en cette saison,qui enrobe mon corps…beau (!) et ne porter que mon slip de bain,copie conforme au string.
    De mon sac « à mains », je retire ma lotion brozante.A l’aide de mes menottes, je me badigeonne de cette crème qui fera reluire toute la musculature à éblouir ces charmantes sirènes allongées sur ce sable fin.
    Un aller-retour dans l’écume mouvementée de la méditerranée afin que ruisselle le bouillon sur les contours sinueux de mon corps…beau,charpenté à souhait.
    Seule souci, il me faut serrer les fesses de façon à ce que la ficelle de mon string ne cède pas,pour ne pas transformer mon jeu de séduction en ridicule.
    Ouf,c’est du cuir estampillé !!
    Me voilà prêt et installé.Le décor est posé.Dans mon rôle d’interprète principal il me reste à convaincre ces deux actrices,sans casting préalable,à rentrer en scène dans cette pièce montée par mes soins.Ce devrai être « chou » et chaud la suite…
    Un clin d’oeil qui croise la luminance de leur yeux.Un sourire qui répond à leur risette fossettes en évidences.Un petit mot échangé et pour finaliser…une invitation à prendre un premier « petit » verre.
    Entre-temps je n’avais pas oublié d’enduire mon corps…beau,d’une nouvelle couche de crème lumino-bronzante.Nécessité incontournable à l’entretien de ma peau afin de ne pas transformer mes muscles en pièce de boeuf saignant cloqué !
    La fin d’après-midi arrivant et suite à l’étalage de mon stratagème,ruse,non pas de guerre mais astuce de renard pour un joli tour d’adresse à attirer « ces deux poules » dans mon antre,nous prenons « rencard » (orthographe?) pour partager la soirée…et la nuit selon mes espérances.
    Je prends le soin de les raccompagner à leur villégiature.Cela leur permettra de se vêtir de leur plus beaux attraits pour cette soirée.Mais surtout il était important que je repère leur tanière afin de venir les chercher,avec mon cabriolet,direction la discothèque du coin.
    Capote repliée,chaleur oblige, j’étais à l’étroit avec ma masse musculaire et « mes deux cocottes », je roule pour quelques dizaines de mètres vers ce lieu magique où se mélangent la musique,cigarettes et alcool.
    Antre où je vais « rouler » quelques pelles,tel un renard salivant devant ses proies,que sont mes deux actrices,sans casting,du moment et souhaiter plus pour le restant de la nuit et de mes congés…..Enfin c’est ce que je pensais!!
    Mais voilà,plus finaudes et renardes que moi,ces deux « poules » plutôt poupées,prirent un verre ou deux puis allèrent se tortiller,arrière-train en vue,sur la piste sans que je sois convié à quelques pas de danse,en commun.Un simple slow ou une lambada aurait bien fait mon affaire pour parachever mon stratagème. Que nenni !!
    Ne voulant pas m’avouer vaincu, je pris patience au bar,le regard toujours orienté sur leur silhouette remuante.
    Le temps s’écoula,les verres se cumulant,un léger trouble fit sa présence.Ma tête se mit à tourner,les yeux à clignoter,l’estomac à tournoyer et l’équilibre devint incertain…
    Alors que ces deux belles demoiselles décidèrent de me rejoindre,au comptoir de ce bar qui ne me servait plus que d’appui,mes yeux scintillèrent !!
    Mon imaginaire voyait leurs lèvres pulpeuses se rapprocher des miennes,enfin !!
    Hélas, il n’en était rien de tout cela.Ce regard scintillant et envoûtant était tout naturellement enivré au cumul des verres ingurgités dans mon estomac,en attente que le scénario que j’avais supputé,trouve une fin plus heureuse.
    Malheureusement,pour finale,après des écoeurements plus prononcés, je déposais « un renard » à leurs pieds qui sentait fort le fromage !!

    Commentaire par Mélanie — 26 février, 2007 @ 2:41 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :