Entre Nous

26 juin, 2016

Marions nous, Marion

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,VOCABULAIRE — db @ 5:00
Tags:

 

Adolphe aime Marion, mais ce n’est pas réciproque…

Adolphe Marion, s’il vous plaît, écoutez-moi, je vous veux. J’ai besoin de vous, je ne peux plus vivre sans vous, je vous aime. Je veux votre main…
Marion Vous me flattez, mon cher. Mais, j’en suis navrée, je ne peux pas vous la donner.
Adolphe Mais pourquoi, Marion ? Pourquoi ? Vous me brisez le coeur…
Marion Mais non ce n’est pas vous… C’est que mon coeur n’est pas libre.
Adolphe Mais pourquoi ? Dites-moi pourquoi Oh! Que le sort est ingrat ! vous êtes cruelle…
Marion N’insistez pas mon cher Adolphe, cela n’est pas possible.
Adolphe Vous aimez donc quelqu’un ?
Marion C’est cela. J’ai été conquise….
Adolphe Et qui est-il ?… Duduche….?
Marion Oui c’est bien lui, l’élu de mon coeur…
Adolphe Ce n’est pas possible … Pas Duduche… Mais, c’est un voyou… un bon à rien, un fainéant, un casse-pieds….
Marion Monsieur, je ne vous permettrai pas de noircir l’homme de ma vie.
Adolphe Oubliez-le, il n’est pas pour vous, il n’est pas de votre classe, ce manant… Regardez-moi… Je peux tout vous offrir… Une voiture, un vélo, des voyages ? Une grande maison…
Marion Je ne suis pas à vendre, Monsieur
Marion Marion adorée, je vous assure que vous faites erreur… qu’il est fiancé. Vous ne pouvez pas, vous savez qu’il est déjà fiancé, ce mufle …
Marion Oui, je le sais. Avec moi… Il a demandé ma main à mes parents.
Adolphe Ah bon, je ne le savais pas… C’est ce qu’on m’avait dit. Ce n’est pas grave. Rien de plus facile. Libérez-vous! Vous devez l’oublier.
Marion Mon pauvre Adolphe, je ne peux pas l’effacer de ma mémoire : je l’aime à mourir.
Adolphe Comment ça? Mais l’amour n’est pas tout, ma chère Marion….
Marion L’amour seul compte pour moi.
Adolphe Alors dans ce cas-là, je serai obligé de le tuer.
Marion Non, non, tuez-moi plutôt. Par pitié!
Adolphe Alors dans ce cas-là , puisque vous me le demandez, je ne le tuerai pas. Mais je me tuerai,
Marion Merci, de sauver la vie de Duduche, c’est un merveilleux cadeau de mariage. Mais je vous en prie ne vous tuez pas.
Adolphe Si pour moi il n’y a pas d’issue.
Marion Je vous en prie
Adolphe Puisque vous insistez tant, pour vos beaux yeux, je ne me tuerai plus…
Marion Très bien. Encore une tasse de thé, Adolphe?
Adolphe Oui sans sucre, s’il vous plaît.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :