Entre Nous

15 octobre, 2016

Ne nous fâchons pas !

Filed under: COMPRÉHENSION ÉCRITE,DELF,FRANCE QUOTIDIENNE — db @ 8:36

pouce
Polémique ?

Dans l’actualité, des sujets déplaisants ces derniers temps : d’abord le succès du livre de Céline Alvarez, nouvelle héroïne de la pédagogie qui a passé le concours de professeur des écoles juste pour prouver que ces intuitions étaient bonnes : trois ans de pratique dans une classe de maternelle hors norme en moyens humain et matériel ont suffi à prouver qu’elle a le pouvoir de sauver l’école. Un peu comme Jean-Jacques Rousseau avec son traité sur l’éducation (très lois naturelles lui aussi) qui confie ses 5 bébés à l’assistance publique. Pour mesurer la « révolution médiatico-polémique » que propose Céline Alvarez, cette vidéo qui peut faire sourire éventuellement : Apprendre à découper.

Si j’adhère totalement à ses théories, à la bienveillance et aux neurosciences, à Maria qui est un peu notre mère à tous, je trouve très énervante cette posture qui consiste à noircir l’état de notre École pour mieux se mettre en lumière. Notre École a-t-elle vraiment besoin de cette image catastrophique ? Car ce n’est qu’une image : dans la plupart des classes et surtout les classes de maternelle, la bienveillance et les pédagogies actives sont mises en œuvre. Prétendre le contraire, c’est de la désinformation pour ne pas dire du mensonge. Françoise Cahen a écrit un texte délicieux rendant justice à tous les agacés, un billet souriant et qui se termine ainsi :

« N’avançons pas contre le système, pour le pulvériser, mais avec lui, pour l’améliorer, tous ensemble, de l’intérieur. Et nos élèves progresseront. »

… ou décadence ?

Elle aurait pu écrire cette phrase aussi pour lutter contre le très odieux article du Point qui dénonce les plus grands pédagogues ou intellectuels de l’éducation comme étant les « assassins de l’école » ! Photos à l’appui de la dénonciation : quel respect des individus et de leur travail ? Tout ça enrobé de mensonges, de mépris, de violence. Probablement comme le livre présenté dans cet article. Ceux qui cherchent à comprendre, à expliquer, à améliorer notre système éducatif deviennent ainsi des criminels ? Comme dans les classes finalement : être un « intellectuel », ce n’est pas populaire ! C’est si facile les idées reçues, de ne pas se poser de questions et c’est tellement simple d’accuser, de dénoncer sans chercher à comprendre : c’est la logique des médias qui créent les polémiques, la logique des extrémistes qui attisent la haine, la recherche du buzz : l’anti-réflexion. C’est ce qui fait appel à nos bas instincts destructeurs : ce qui nourrit la bêtise. Le contraire de la mission de l’École. Lien vers une pétition très juste surtout quand on enseigne à nos élèves l’honnêteté intellectuelle et la faculté de distinguer le vrai du faux. Deux articles aussi des cahiers pédagogiques avec les réactions de François Dubet, Philippe Meirieu et Denis Paget et celle de Jean-Michel Zakhartchouk.

La désinformation comme fondement de la pensée ?

Même le Pape (Mon Dieu ! Seigneur !) ajoute à la désinformation, accusant les manuels scolaires français de propager une théorie du genre qui n’existe pas. Maladresse… récupérée pour créer une polémique qui n’a pas lieu d’être.

Un autre agacement : sur certains forums ayant pour sujet les DYS ou le handicap à l’école, on accuse le gouvernement de ne pas avoir agi pour améliorer la prise en charge des enfants à besoin particuliers. Une fausse accusation, ça s’appelle de la diffamation ? Et quelle injustice ! Il n’y a jamais eu tant d’élèves présentant un handicap scolarisés, jamais eu tant d’AVS, d’AESH et de formations sur ces sujets. Même si aux yeux des parents, ça n’avance pas assez vite, reconnaissons que ça n’a jamais autant avancé ! Sur ces forums, on trouve des propos violents, des dénonciations, des revendications… On monte les parents contre les enseignants, contre le système. On prétend que le PAP est un complot pour sortir les DYS du champ du handicap : je crois que le complot est ailleurs et que certaines personnes utilisent la détresse des parents pour faire passer des idées politiques haineuses. L’étranger ne vient plus manger le pain des Français mais vient prendre les allocations qui devraient revenir aux DYS ! Propos effrayants. À l’heure où nous accueillons une poignée de réfugiés qui ne fuient que la mort, j’ai honte.

Le comble du dégoût se porte évidemment sur le dernier buzz du maire de Béziers. Faut-il en parler pour mettre en lumière le mensonge et l’inhumanité de son affiche ? Ou faut-il se taire, pour ne pas faire de publicité à la haine ? Relire Matin Brun. Signer une pétition. Reconnaître que notre pays a de la chance. Garder le sourire malgré tout pour ne pas rentrer dans cette manipulation qui ne vise qu’à créer la peur ? Quelles solutions ?

Alors voilà, je rêve d’une École respectée, encouragée dans ce qu’elle a de meilleur, et dans sa quête bien compliquée de liberté, égalité, fraternité…

Mais ce qui marche, c’est le simple parfum de scandale.

Une chronique de Claire Nunn

Polémique vient du grec : « disposé à la guerre ».

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :